Pages

lundi 30 mai 2016

L'après Sailtica Fishing, session gros lieus jaunes

Ce matin après le week end Salitica Fishing et profitant que toute la famille soit réunie, j'organise une sortie au petit large. Nous serons donc 7 répartis sur deux bateaux. Les jeunes (La fillotte, la pêcheuse de fiston, Jean-Mye et le fiston) prendront le 3D Tender 550 Patrol et Gilles, Alain  (le père de Jean-Mye) et moi sur le Silver marine 530.

Le départ se fait aux aurores. Ce matin, la température est plutôt fraiche. Cela dit pas de vent de prévu. Je mets à la cale de Paimpol et Gilles à son bateau au port à sec. C'est parti pour 40 minutes de navigation sur une mer d'huile à 20 nœuds de moyenne.

Je vais faire la fin de montante et début de montante. Vincent et Jean-Mye placent le bateau sur les points GPS déjà marqués. La première dérive ne donne rien mais c'est uniquement pour voir la direction du courant. Jean-Mye est aux commandes sur le 3D Tender Patrol 550. Il nous replace parfaitement. C'est la pêcheuse de fiston qui prend le premier poisson. Pour tout dire c'est même son tout premier poisson. Nos bateaux sont à porter de voix. On peut partager ainsi la joie sur le bateau des jeunes. Le bateau de Gilles est beaucoup plus lourd. Notre dérive n'est pas bonne. il y a 15 degrés de différence entre nos dérives.


Premier poisson pour Marie Steak de 77 cm

Sur notre bateau Alain fait le travail. Il fait le premier lieu jaune du bateau. Il recherche le fond.  La technique de l'ascenseur avec une petite variante. Il fait une pause de 3 à 4 secondes avant de continuer à remonter. Démonstration en images.




C'est la joie sur le bateau des jeunes. Marie est en train de faire un festival. Le poisson est tellement lourd qu'elle s'écrit  "C'est un dauphin". Ses avant-bras commencent à bruler.

Steak 81 cm

Alain continue son festival, pendant que Gilles et moi le regardons. Je parviens à faire un beau spécimen tout de même.

Gilles a acheté un sac à poisson étanche et isotherme de la marque HPA chez Ac scion pêche à Paimpol (côté Tootaz). Ce sac est fantastique surtout sur les semi-rigides où la place est comptée. Il est accroché sur les boudins du bateau. Ca évite de salir tout le bateau d'une part et les poissons gardés ne sont pas en plein soleil d'autre part. Cerise sur le gâteau, il est équipé d'un bouchon de vidange, très utile pour le nettoyage. Vous pourrez le voir sur la vidéo.




La fillotte, le fiston et Jean-Mye ne sont pas en reste.

Encore de beaux poissons


C'est l'heure du casse-croûte. Je mets les deux bateaux à couple. Une petite bière en guise d'apéro et encore un repas bien copieux.

On pêche encore quelques poissons et retour à la maison.

Conclusion :

Marie, pour sa première partie de pêche au petit large, nous a fait une démonstration. A voir son sourire sur toutes les photos, je peux dire sans me tromper qu'elle a adoré. Il est des jours où tout est merveilleux. Entre les conditions météorologiques fabuleuses et des spots remplis de poissons, je vais avoir du mal à faire mieux.

Je n'avais pas réussi à caler une sortie avec Alain jusqu'à présent. C'est maintenant chose faite. Je crois qu'il a bien aimé cette petite sortie. Alain pêche le bar en bateau en finess dans très peu d'eau. Aujourd'hui, il a mis des leurres souples avec des têtes de 70 gr.

Les leurres du jour :

Sans contestation possible le Majikeel en 220 ou 165 de chez Sakura en vert, jaune orangé et marron clair montés sur des têtes de 70 gr.