Pages

Grauvell

Grauvell

jeudi 31 mars 2016

Technique de l'ascenseur en vidéo

Une vidéo sur la technique de l'ascenseur tel que je l'a pratique. Je suis des fonds de 18 mètres au petit large. Je vois parfaitement le banc de lieus jaunes sur le sondeur. J'ai mis la caméra sur ma tête. Le cadrage n'est pas top. Promis, je vais m'améliorer.

 
Bon visionnage
 
La caméra est une Midland H5 Wifi. Pour ceux que ça intéresse, Alexis du site Tootaz distribue ce produit. Vous la trouverez également Chez Ac'scion pêche dans son nouveau magasin.

mercredi 16 mars 2016

Pêche difficille

Samedi matin, Christophe sort le Zodiac pour une sortie en mer sur les plateaux du semi large. Il faut gratter sur le parebrise avec une températures de -3°. Il va falloir bien se couvrir. La bonne nouvelle c'est qu'il n'y a pas de vent et la mer est plate. Ca change de la semaine passée.

Le coefficient de marée est important. Je sais d'avance que ça être difficile de pêcher dans ces conditions. En fait, on aborde les postes bien trop rapidement avec parfois plus de 3 nœuds de courant. On met en place une stratégie. On passe sur des spots qui ont déjà été validés par le passé.

On commence à pêcher et Christophe perd ses leurres les uns après les autres. En plus pas une seule détection. Nous allons passer la matinée à chercher les poissons. Pas un poisson, même pas une petite attaque. On en a fait de la route pour essayer de trouver les poissons. Pour tout dire le capitaine "dit le mousse" semble désespéré. De toute façon le principal, c'est bien sur d'être sur l'eau.
 
Il est midi passé, du coup on va casser la croute. C'est presqu'un temps de printemps. Le soleil rayonne bien. Bien entendu le fond de l'air est frais. Après la tempête de mercredi dernier avec des vents avoisinants les 130 km/h, le plan d'eau est étonnement calme.  

Plage de Kermagen à Pleubian lors de la tempête
 

Casse croute sur une mer d'huile


Après le repas, on décide de la stratégie à adopter. En fait, on va attendre que le courant faiblisse. On va rester au même endroit, la zone abritait du poisson les semaines passées.
 
Le courant a nettement faibli. Le poisson est visible sur le sondeur. Christophe ne va pas tarder à faire le premier lieu jaune (55 cm). Celui la, on peut dire qu'il s'est fait attendre.
 
Premier poisson de la journée
 
 
Christophe replace le bateau. C'est à mon tour de faire un lieu jaune. Le poisson est très combatif. J'ai même quelques difficultés à le remonter. Rien d'étonnent, il est piqué sur le coté.
 
Mon premier et unique lieu jaune de la journée !!

Christophe fait  deux poissons. Un petit lieu jaune, puis un gros tacaud.  Le courant est trop violent et nous ne ferons plus de poisson. L'élève a dépassé le maitre.
 
La journée a été fatigante. On rentre à la maison. Sur le chemin du retour juste avant d'arriver à la cale, c'est la panne sèche. Bien sur pas de bidon de secours. Heureusement, aujourd'hui il y a beaucoup de monde sur l'eau. On arrête un semi rigide qui après nous avoir bien chambrer nous prend en remorque.

Je  les remercie chaleureusement. Quand des pêcheurs en rencontre d'autre de quoi peuvent ils bien discuter. Ils sont dans le même constat que le notre. Bien qu'ils soient partis pour la journée au large, .ils n'ont pas fait beaucoup de poissons.

La police maritime nous accueille dès notre arrivée. Elle vérifie notre pêche. Les contrôles s'intensifient au fil des années. C'est plutôt bon signe pour les poissons, les coquillages et autres espèces halieutiques.
 
Je tenais à signaler que l'association Fish à l'affiche à nettoyer les plages de Binic. Vous trouverez le compte rendu en cliquant sur le lien. La prochaine fois, je viens vous donner un coup de main. 
 
Conclusion :
 
Pas beaucoup de poisson, mais j'ai l'impression que c'est dur pour tout le monde. Une belle journée sur l'eau en bonne compagnie, ça fait un bien fou et en plus ça vide la tête. Je me sens un peu coupable de ne pas avoir été donné un coup de main à nettoyer les plages mais les fenêtres météo sont tellement rare !!
 
Les leurres du jour :
 
Christophe est resté sur du Black Minnow 140 bleu tête de 40 gr. En ce qui me concerne j'ai tout utilisé pour un résultat médiocre.


jeudi 10 mars 2016

C'est l'hiver !!

Cela faisait 7 semaines que Christophe n'est pas allé en mer. On voit un créneau dimanche. C'est limite mais ça passe normalement. La pêche, c'est la drogue des Bretons. On ressent les mêmes symptômes de manque : tremblement, mauvaise humeur, augmentation de  la transpiration, anxiété, insomnie, ... :)
 
Trêve de plaisanterie, le rendez vous est fixé à 10h30 à la maison. On va faire le début de la montante sur les plateaux du semi large. La cale est déserte. On met le bateau à une vitesse record. Ce ne sera pas pareil pour la grande marée de mars !!
 
Départ de la cale après une grosse averse de grêle
 
La descente du Trieux est plutôt agréable, en revanche le Ferlas est agité. La mer est bien formée avec une houle courte (entre 1,5 et 2 m). Le fond de l'air est froid avec une température de 6° mais ressantie de 1° ou 2°. Faut vraiment être passionné pour aller pêcher avec ce temps. Nous ne sommes pas les seuls à braver le mauvais temps. On croise trois semi-rigides.
 
La pêche est compliquée. Le vent et le courant sont en opposition. Bien sur, il est difficile de tenir le fond. Le vent continue à forcir.

Je reviens à la côte à l'abri de Bréhat. Je suis en prospection. Je n'ai pas de point aussi près de la côte. Le soleil fait son apparition. La mer est bien moins cassante.
 
Christophe met un black Minnow bleu 140. Je commence par un Crazy Sand Eel n° 3vert avec une tête Deep de 30 gr. La sirène retentie à Bréhat annonçant midi. C'est à ce moment que j'ouvre le compteur. Un petit lieu jaune de 50 cm.
 
Premier petit lieu jaune
 
On se fait la remarque avec Christophe, pas de leurre de perdu pour l'instant. Désolé Valentin, de toute façon il faut attendre que tu ouvres le magasin sur Paimpol. Je suis passé voir les travaux (en mode inspecteur des travaux finis !!). Ca avance bien. Pour tout dire on a jamais été aussi près de l'ouverture. Mais je n'en dirai pas plus.
 
Le courant est maintenant bien établi. Je décide d'aller un peu plus au large pour tenter de trouver des poissons un peu plus gros.
 
Je navigue de point en point mais pas de vie autours des cailloux. Mes meilleurs spots sont un peu plus au large. Pas question d'y aller avec cette houle. On prospecte.
 
La qualité essentielle à la pêche, c'est la patience. Je fini par trouver les poissons. Je sens une petite attaque. Je commence l'ascenseur et bingo un lieu jaune. Christophe fait également l'ascenseur et c'est parti pour le premier doublé de la journée (54 et 59 cm pour Christophe).
 
 
Le mousse est bien couvert !!
Je replace le bateau pour refaire la même dérive. Je gratte bien le fond en faisant attention de ne pas rester accrocher. Je suis passé sur un black Minnow 160 avec tête plombée de 60 gr. Une belle attaque et la canne est pliée en deux. Le moulinet est au taquet. Faut dire qu'il chante bien le Tica Talisman. J'adore ce bruit un peu rauque. Merci Valentin d'Ac'scion pêche de m'avoir fait découvrir ce moulinet.

Une vrai tuerie ce moulinet.

Je sens bien les coups de tête puissant. Le poisson ne veut pas quitter le fond. A telle point que j'ai l'impression d'être croché. A chaque fois que je reprends du fil le poisson par dans un nouveau rush. Ca ne ressemble pas à la défense du lieu jaune. Au bout de quelques minutes le poisson arrive en surface et c'est une grosse mémère (vieille commune).
 
 
Des couleurs magnifiques

Le vent continue à forcir et on va aller casser la croute à Bréhat. La marée monte. J'amarre le bateau sur la cale de la Chambre. On va pique niquer sur Bréhat à l'abri du vent.

petit coin de paradis

quand les constructions se fondent dans le décor


C'est qui le geek !


A l'abris du vent c'est génial
 
 
 Après ce petit intermède plutôt sympathique, d'un commun accord, on décide de rentrer à la maison.

Conclusion :

Toute petite sortie en mer qui nous a fait du bien. Une météo compliquée qui m'a permis de valider le passage du 3D tender dans une houle courte. Le dos à Christophe a tenu le coup.

Le leurre du jour : On n'est pas resté assez longtemps en mode pêche mais c'est encore les leurres de chez Fiiish qui tiennent le haut du pavé.

lundi 7 mars 2016

Du Fish et des copains !!

Tout d'abord, j'ai beaucoup de retard dans mes articles. J'ai réussi à organiser une sortie pendant mes vacances  avec Damien Février alias Mimmi's Barrel (moniteur guide de pêche à Paimpol), Valentin Big Boss d'Ac'scion pêche, Alexis Big Boss de Tootaz, Clément et moi pour une partie de pêche au semi large. Une journée super sympa avec un grand soleil et une mer complètement plate. Un départ à l'aube qui nous a permis d'assister à un superbe lever de soleil.
 

Mer plate, pas de vent et couleurs fantastiques sur l'archipel de Bréhat
 
Damien a pris son Dervinis 620 et moi le 3D Tendre 550 Patrol. Après une petite demi heure de route, nous arrivons sur nos spots de pêche. Alexis m'accompagne sur le Lodennañ et Clément, Valentin et Damien sont sur le Lagunak. Nous sommes en mode Battle pour savoir qui va payer l'apéro du soir !!
 
 
Je fais le premier poisson, un tout petit lieu jaune à peine 40 cm (immédiatement remis à l'eau). Alexis ne tarde pas à faire également un petit lieu jaune 45 cm (remis à l'eau bien évidement).
 
Alexis, pécheur respectueux, en mode release  
 
C'est létale de pleine mer. Il est temps de penser à se restaurer. Je mets le bateau à couple. On va tous manger sur le bateau de Damien. Alexis et Valentin nous ont concocté un super casse croute. Comme on peut s'en douter, on refait la session de la matinée. Après cet intermède on repart pour une session montante.


Merci pour les photos Valention

C'est parti et Clément fait le premier poisson de l'après midi. Sur l'autre bateau, les prises s'enchainent également. Valentin, fidèle à ses habitudes, fait ses poissons au Jig.

Damien nous fait le poisson record de la journée. Un lieu jaune de 87 cm en traction dans moins de 20 mètres d'eau et bien sur sans épuisette (plus d'épuisette suite à un vol au ponton).
 
La grande classe !!
 
On se sépare pour aller prospecter quelques cailloux sans grand résultat. Un lieu par ci, un lieu par la tous de taille modeste.

Au final, on a largement perdu la battle avec un score sans appel 21 à 12. Damien a le combo de la journée, du black Minnow 120 et 140 bleu.

Conclusion :

Une bonne journée comme on les aime ; "Du fish, du soleil et des pôtes". Des journées comme ça on en voudrait plus souvent en hiver ;)

Les leurres de la journée : Le black Minnow mais également le Nitro Bold Shad. Alexis m'a fait découvrir bon nombre de leurres (même des leurres à Brochet). On a encore perdu quelques leurres mais c'est ce qui arrive quand on flirte avec un fond de cailloux à plus de 3 nœuds.