Pages

Grauvell

Grauvell

mercredi 9 septembre 2015

Lunker ( gros bar) et steak(gros lieu jaune) !!!

Départ samedi matin avec deux nouveaux partenaires de pêche. Stéphane et Jean-Michel vont m'accompagner pour une partie de pêche au semi large. Jean-Michel est un passionné de pêche en bateau. Stéphane quant à lui pratique la pêche sur un kayak. Je vais tenter de leur donner les bases de mes techniques. Rendez vous à la maison à 9h30, je veux aller chercher les bars puis aller ensuite taquiner les lieus jaunes. Christophe étant pris la matinée, il nous rejoindra en début d'après midi avec son bateau.


Le temps est magnifique grand soleil pas ou peu de vent toutes les conditions sont réunies pour faire du poisson. Je ne cherche pas la difficulté. Je place le bateau sur une dérive bien connue. J'en profite pour expliquer à Jean Michel comment placer le bateau par rapport au poste. Sur la première dérive je commence par faire un petit lieu, sur la suivante un maquereau et sur la troisième un petit bar. Mes deux coéquipiers sont bluffés. Il faut dire que ce spot je le connais bien à force d'y venir. De plus j'ai un œil sur le sondeur ce qui me donne un petit avantage.
Très vite Stéphane, qui ne cause pas beaucoup mais qui écoute, parvient à remonter son premier lieu jaune d'une longue série. Il est tout content, la joie se lit sur son visage.
  
Lieu jaune de 68 cm
Il remet le couvert sur une autre dérive. J'ai de mon côté quelques attaques mais je ne parviens pas à les ferrer. Jean-Mi n'est pas en reste mais ils se décrochent tous les uns après les autres. Il ne garde pas la ligne en tension. Je lui montre la technique de ferrage et manière de remonter le poisson.

Lieu jaune de 66 cm
On fait une petite pause café. Jean-Mi a amené les pains au chocolat et Stéphane le café.

Après la pause, Stéphane fait encore parlé de lui.

Lieu jaune de 55 cm
Le courant commence à faiblir, il est temps de bouger pour aller sur une autre zone. J'ai des détections de folie sur mon combiné Humminbird. Il s'agit d'un énorme paquet de chinchards. Ils sont au raz du fond. Les bars et les lieus jaunes ne doivent pas être très loin. Stéphane anime son leurre tranquillement au fond quand il prend une vrai châtaigne. la canne est pliée en deux. Je l'invite à calmer le jeu et à prendre son temps pour fatiguer le poisson. Je remonte mon leurre pour prendre l'épuisette. Après quelques minutes, on voit arriver sous le bateau,  un magnifique bar.

Lunker (74 cm) pour Stéphane !

Jean-Mi revient dans la partie. Il arrive à ramener le lieu jaune dans l'épuisette.

Lieu jaune pour Jean-Michel (60 cm)
Le courant est pratiquement nul, il est temps de casser la croute.

Christophe nous rejoint sur zone avec son semi rigide rouge. Jean-Mi monte à bord du Comarmor et très vite il le surnomme le "Pêche noyade". En effet son boudin avant droit est un peu dégonflé. Les dorsales de bars sont redoutables pour les boudins en PVC. Nous allons faire deux équipes. La Team Plounez et la Team Yvias !!!

Désolé, la photo est un peu floue. Tu vas trop vite !!
Le temps commence à se couvrir. C'est tout naturellement que nous allons prendre la première douche de la journée. Stéphane continue à prendre régulièrement des lieus jaunes (59 cm). J'en fais également mais des lieus portions que je remets tout de suite à l'eau sauf un qui n'a pas pu repartir malheureusement.

Stéphane a toujours la banane.
.La team Yvias arrive à sortir un joli Labrax de 58 cm.

Sur la dérive suivante, grosse attaque et ferrage appuyé. Le poisson commence par un rush bien marqué et plus rien. Je remonte ma ligne. L’agrafe est explosée. Nul doute que c'était un beau poisson.

Comme à mon habitude je décide d'aller prospecter une tête de roche non loin de notre position. Après plusieurs dérives qui ne donnent rien, je suis attelé par un beau poisson. Il me met la misère sur ces premiers rushs. Je parviens à le remonter tout doucement en prenant mon temps et en savourant ce moment. Je vois le lingot d'or sous le bateau. C'est un beau poisson. Un dernier rush et le voila sur le bateau. C'est un steak (74 cm) !! Je peux dire que celui la m'a fait bien plaisir. Toute la journée j'ai sorti des petits poissons sur des points connus  alors que la un gros lieu jaune sur un nouveau spot.

Steak !!
Il ne restera plus qu'a valider ce point lors d'une prochaine sortie.

La journée se termine. Il est l'heure de rentrer à la maison.

Conclusion :

La Team Plounez a pris l'avantage ce coup ci mais la Team Yvias s'est bien défendue. On aura bien rigolé tout au long de la journée. Jean-Mi et Stéphane ont passé un bon moment. Tu vois Jean-Mi qu'il y a du poisson !!

Stéphane aura été le grand gagnant de la journée par le nombre de ses prises mais également par leur poids. Jean-Mi, tu dois dorénavant savoir placer la dérive et maîtriser la technique de l'ascenseur !!

Les leurres du jour : Principalement le Nitro Bole Shad en marron et bleu, pas d'attaque sur le Nitro Shad quelque soit la couleur. Valentin m'a fait découvrir un leurre l'absolut worm en 6 pouces de chez Hart. Il ressemble un peu a xlayer. Il est livré avec un paquet de rattles. Il a fait merveille. Encore merci Valentin de m'avoir fait découvrir ce leurre.

lundi 7 septembre 2015

Les mois de septembre s'annonce bien !

Départ de bonne heure pour aller chercher les bars et lieus jaunes sur les plateau du semi large. Christophe et Jean-Loup m'accompagnent le matin. A midi Christophe débarque. Il est remplacé par Blandine (ma p'tite sœur). Avec tout ce mic mac, j'ai même failli oublié Blandine.

Le matin le courant est bien présent, la pêche est difficile. Jean-Loup va laisser quelques leurres au fond.

Les lieus sont là mais le bateau passe tellement vite sur le point qu'il est difficile de faire des poissons. On tente de raser le fond. On s'accroche, on casse. Je parviens tout de même à faire le premier lieu jaune de la journée (52cm). Il est en dessous de la taille minimal que je me suis fixé (55 cm). Le courant faibli, Jean-Loup commence son festival.

Joli poisson
 Il enchaine sur un deuxième sur la dérive suivante.

Jean-Loup admiratif
Sur la dérive suivante on fait un triplé (42, 47 et 52 cm). La difficulté est de savoir qui prend l'épuisette !!

Remise à l'eau des poissons, puis on se replace Chritophe fait un joli bar de 54 cm.

Animation minimaliste sur le fond.
Il est arrivé 11h30 et je reviens à la cale pour déposer Christophe et prendre Blandine. Tellement pressé de retourner pécher que j'en ai oublié Blandine. Je reviens à la cale la chercher et retour sur les plateaux.

Le courant a faibli. Les dérives sont différentes. Je place le bateau de façon à passer sur le point. Il est temps de changer de grammage. Je sors les Crazy Sand Eel en 30 grammmes.

Blandine commence par prendre un lieu jaune (62 cm). Elle a bataillé ferme pour le remonter à bord. Elle va en sortir trois coup sur coup. Pendant ce temps Jean-Loup et moi faisont des petits lieus.

Son premier lieu jaune

Je change de spot pour faire de la prospection. Je cherche sur la carte un coin suseptible d'abriter des poissons. Mes critères de recherche : dans un premier temps je cherche un caillou assez important pour qu'il soit noté sur la carte. Ensuite, je regarde la force des courants. Pour finir il ne faut qu'il ne soit pas trop éloigné de notre position. Tant qu'on se déplace, on ne pêche pas. Pour les lieus jaunes, je cherche des spots assez profond (entre 20 et 30 mètres). 

Non loin de notre position je vois un spot qui correspond. Je décide donc d'aller. Un petit quart d'heure de route. Je place la dérive de manière à passer à gauche du caillou. Pourquoi à gauche, je ne sais pas il faut bien choisir. Je ne passe jamais en plein milieu du caillou mais plutôt à coté. 

La dérive se passe bien et Blandine a un poisson. Je remonte et je suis attelé également. Jean-Loup effectue la même manoeuvre et c'est un triplé. Les poissons sont bien combatifs. C'est du bar. Première dérive et déjà trois bars. Ils sont en dessous de la maille et ils repartent à l'eau très vite pour éviter de les stresser (pas pris de photos).

Sur la dérive suivante Jean-Loup fait un bar de 49 cm. Je fais un lieu jaune au même moment de 50 cm.

Les dérives suivantes ne donnent rien quelques attaques mais on a pas réussi à les ferrer.

Il est temps de rentrer. 

Conclusion :

Comme d'habitude lorsque Jean-Loup est sur le bateau les prises s'enchainent. Blandine qui m'accompagnait pour la première fois à la pêche a fait ses premiers poissons. Elle a vite compris la technique à suivre. Christophe aura quant à lui fait le plus beau bar de la journée. Tout le monde est ravi de cette journée en mer. Le Lodennan (partage en Breton), un 3D Tender Patrol 550  nous a emmené en toute sécurité sur les spots du semi large. Beaucoup de seiches preuve que la nouriture est abondante. Au total une dixaine de lieus jaunes et 6 bars. Nous avons cassé pas mal de matériel.

Beaucoup de petites méduses rouges avec de long filaments. Je n'en avais jamais vu de cette espèce.

Les leurres du jour : Une petite préférence pour le Bole Shad 140 en couleur bleu et marron. Tous les leurres que nous avons mis ont pris du poisson.

mardi 1 septembre 2015

La futur génération de pécheurs !!

Départ aux aurores (7h30) avec mes neveux ( Rémi et Romain) à la recherche de poissons sur les plateaux du semi large. Ils sont bien courageux de s'être levés aussi tôt. Il faut dire qu'ils sont très motivés.

Le bateau est mis à l'eau à la cale de Pors Even, le plus rapidement possible pour ne pas gêner les professionnels. Le temps n'est pas formidable mais il ne pleut pas et il n'y a pas de vent. La route pour aller sur le spot est agréable. Je file à 20 nœuds sur une mer plate.
 
Je place le bateau afin de passer le long d'un caillou. Ce coin regorge de poissons. Au début de la dérive, ce sont les chinchards puis les lançons, les lieus jaunes et les bars, les rougets grondins et les maquereaux en fin de dérive. Par contre la dérive est très courte. Tous ces poissons ont leur territoire. En mettant un Jig on ne sait jamais quel poisson on va remonter. Afin de sélectionner les lieus jaunes ou les bars, je mets des Crazy Sand Eel vert avec tête de 30 gr de chez Fiiish et des Nitro Bold Shad 40 gr de chez Illex.
 
C'est parti pour les premières dérives. Comme d'habitude, je montre la technique de l'ascenseur à mes deux apprentis pécheurs. Romain est le premier en action. Il fait un petit lieu jaune sur la deuxième dérive.
 
Il a un peu d'apprehension pour tenir le poisson, alors son frère l'aide !!

Romain est tout content, ça ne se voit pas sur les photos mais je peux vous assurer qu'il s'en rappellera. Il commence même à nous chambrer du haut de ses 9 ans !!!
 
Rémi n'est pas en reste sur la dérive suivante. Il parvient à trouver le fond avec le leurre. A mon signal, il commence à remonter son leurre. au bout de quelques tours de manivelle, je vois la canne pliée en deux. Le moulinet chante. Il s'ensuit un joli combat dont il sort vainqueur. Au même moment j'ai une attaque sur mon leurre, je ferre. Doublé (65 cm pour lui et 55 cm pour moi) !!
 
lieu jaune de 65 cm
 
C'est l'euphorie dans le bateau. Pas de temps à perdre, notre créneau est très court (2 heures et demi tout au  plus).
 
C'est au tour de Romain de faire un joli poisson. Le lieu jaune commence par lui faire un rush. Il ressent bien la force du poisson. Après de longues minutes, le lingot d'or arrive à la surface. Il crie Waouhhhh il est beau !!!!!
 
Pour sur qu'il est beau, c'est un steak. Il prend son courage à deux mains et prend le poisson comme un grand pour la photo. Il me dit "Tonton, j'ai mal aux bras, j'espère que le prochain ne sera pas aussi gros !!". Ca ne l'a pas empêcher de mettre immédiatement  sa ligne à l'eau.
 
lieu jaune de 71 cm
C'est au tour de Rémi de nous faire deux poissons coup sur coup.

lieu jaune de 68 cm
 

 
lieu jaune de 62 cm
Je fais également quelques lieus jaunes plus modeste (55, 59 et 61 cm).
 
Il est temps de rentrer nous sommes invités ce midi. Il faut être à la maison pour midi.

Conclusion :

Le poisson est au rendez vous. Il n'aura pas fallu attendre longtemps pour faire les premiers lieus jaunes. Romain est ravi de sa matinée de pêche. Il a compris la technique immédiatement. Il faut dire qu'il pêche en lac avec son voisin. Rémi est un habitué, ça fait deux ans qu'il pratique lorsqu'il vient en Bretagne. Je leur ai appris également à relâcher les poissons pour préserver la ressource. Bien sur j'en ai gardé quelques uns pour les déguster en famille.

Les leurres du jour : Le Crazy Sand Eel lorsque le courant est faible et le Nitro Bold Shad des lors que le courant a repris.