Pages

Grauvell

Grauvell

lundi 23 février 2015

Le Fiston et la pêcheuse de fiston

Vincent et Marie sont remontés du Sud Ouest le week-end dernier. Il n'en fallait pas plus pour organiser une sortie session pêche à bord de Lodennañ. Les conditions météorologiques nous ont empêché de sortir samedi. C'est donc dimanche que nous sommes sortis. Départ de bonne heure et de bonne humeur malgré une courte nuit. Christophe, toujours partant pour une sortie, nous accompagne.

Bateau à l'eau, moteur démarré, prêt à partir 
Il ne faut pas se fier au apparence.  Bien que le plan d'eau soit plat à la cale,  une grosse houle résiduelle d' 1,5 m nous attendais au petit large.

Elle est pas mal la banquette arrière, n'est pas Marie !!

Les conditions de pêche n'étant pas bonnes, je change de stratégie. Je vais rester à la côte.  Je profite pour faire de la prospection. Je tente une tête de roche que j'ai vu en analysant les cartes marines à terre.
 
Si vous souhaitez analyser les cartes marines gratuitement à la maison je vous préconise La cartographie du Shom ou la cartographie Navionics. Je ferai, si j'ai le temps un article à ce sujet.

Je place le bateau afin de passer à coté de la tête de roche. Le sondeur m'indique des poissons calés sur le fond à l'accord de la roche. La concentration des pêcheurs est au maximum. J'ai une tape sur le leurre mais je ne parviens pas à ferrer. Puis c'est au tour du fiston mais le résultat est le même.
 
Le vent continue à forcir et la mer est de plus en plus hachée. Nous quittons ce poste qui semble prometteur pour aller sur un point déjà marqué.
 
Le place le bateau mais c'est compliqué de trouver la bonne dérive. Marie commence à être barbouillée. Il faut dire qu'elle a des circonstances atténuantes.
 
Christophe fait une superbe vieille commune de plus de 3 kg et nous sauve de la bredouille. Tu es toujours "le roi de la cougar !!".
 
Une magnifique vieille commune
Marie est maintenant toute pâlotte. Je décide de rentrer. Il n'y a rien de pire que le mal de mer. La seul chose à faire, c'est de rentrer. Nous nous arrêterons tout de même à Bréhat pour boire un café et prendre un croissant le tout amené par Christophe. 

Après cet intermède plutôt agréable, Marie a retrouvé des couleurs.

Retour à la cale heureux pour la sortie en mer mais un peu frustrer coté pêche.

Attention au chant de la sirène !!!
la team



Retour à la maison
Conclusion :
Les poissons sont présents mais les pêcheurs ne sont pas bons. La pêche, c'est avant tout de se retrouver sur l'eau et de partager un bon moment tous ensembles.

jeudi 19 février 2015

Session au petit large à la recherche des lieux jaunes.

Départ à 9 h00 pour une sortie au petit large avec Christophe. La brume et le froid ne vont pas nous décourager.

Le coefficient de marée est très bas. Le courant  ne devrait pas nous déranger. Nous arrivons sur les plateaux du semi large après une petite demi heure de navigation à 15 nœuds de moyenne. Un vent d'Est-Sud-Est nous accompagnera toute la journée. Les températures sont plutôt fraiches. Le soleil joue à cache-cache avec les nuages.

La stratégie du jour est simple ; chercher les poissons sur les points déjà marqués. Christophe met un Nitro Shad 150 vert avec une tête plombée de 60 grammes. Pour ma part j'opte pour le Crasy Sand Eel 220 jaune fluo avec sa tête plombée de 60 grammes. le courant est faible et le vent contrarie une fois de plus les dérives. Pas de poissons sur les premiers postes.

Nous nous déplaçons pour aller sur des points qui nous ont souri en fin d'année mais également l'année passée. Sur la première dérive Christophe ouvre le bal en faisant une belle moruette de 60 cm.


Malgré le bonnet la casquette Ac s'cion pêche n'a pas perdu sa magie !!
Sur la dérive suivante j'ouvre mon compteur de lieu jaune (52 cm). Je remets ça quelques dérives plus tard avec encore un lieu jaune (60 cm) qui a bien fait plier la canne et mis le moulinet à rude épreuve.

Superbe robe dorée pour ce lieu jaune

Nous avons trouvé les poissons. Il est temps maintenant de prospecter. En chemin, Christophe voit deux fous de bassans qui plongent pas trop loin du bateau. Ni une ni deux, je me dirige vers eux. J'éteins le moteur et nous mettons nos leurres à l'eau. Je vois sur le sondeur beaucoup de poissons fourrages. Je pense que c'est des lançons.
 
Christophe se fait atteler par un joli poisson. Quelques gros coups de tête, le moulinet qui chante, la défense typique du lieu jaune (54 cm). Il arrive en surface et je le mets dans l'épuisette. Un nouveau point GPS vient s'ajouter à la longue liste déjà présente.
 
Le sourire du mousse
 
Je replace la dérive. A partir de ce moment je vais enchainer les prises (62, 58,55, 42 cm).

La brume s'est levée, le soleil est apparu mais il fait super froid !!
Le froid a raison de notre motivation. C'est décidé, on rentre.

Conclusion :
 
Une superbe journée en mer, du poisson, du soleil !! que demander de plus, quelques degrés de plus peut être. Cela dit nous sommes toujours en hiver.
 
Nous n'avons perdu qu'un seul leurre. C'est assez rare pour le signaler. Le leurre du jour est sans conteste le Crasy Sand Eel de chez Fiiish. Le Nitro Shad a quant à lui très bien fonctionné en début de session lorsque le courant était faible. Nous avons péché en vertical toute la journée. 




jeudi 5 février 2015

2 ans déjà ! !

Voila maintenant deux ans jour pour jour que je me suis lancé dans la création de ce blog. L'idée première de ce blog était de faire partager mes parties de pêche avec mes enfants qui étaient expatriés, avec mes copains et avec d'autres passionnés de la pêche.
 
Le fait de créer un blog peut se faire en quelques clics. Continuer à l'alimenter est une autre paire de manche. J'avoue que maintenir un blog demande du temps et de l'énergie mais je suis récompensé par un nombre de visites en progression constante J'ai en moyenne une cinquantaine de visite par jour et les statistiques s'affolent certains jours (record 90 visites en une journée).  
 
A ce jour, j'ai rédigé 85 articles. C'est l'heure des bonnes résolutions alors pour mes prochains articles, je compte rajouter des vidéo maintenant que je suis équipé. Je vais également essayer de mettre plus de photos.

De nombreux copains ou membre de la famille ont défilé sur le bateau. A chaque fois on a partagé un moment de pur bonheur autours de notre passion commune qu'est la pêche en mer.

Je ne manquerai pas de remercier tout particulièrement Christophe qui aura partagé au fils des années de nombreuses parties de pêche.

Je terminerai par un grand merci à mes lecteurs. Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures halieutiques.

Quelques belles prises :


Le premier Lunker





Le poisson le plus lourd




 

Le plus gros bar




Le deuxième plus gros bar
 
 

La plus belle poutre