Pages

Grauvell

Grauvell

lundi 16 novembre 2015

Faute de vent pour la planche, session pêche en famille

Profitant d'un jour férié, les filles ont planifié un sortie planche à voile. Nous assurerons mon épouse et moi la sécurité. Le matériel est chargé et direction Loguivy de la mer. Un fois sur place, il faut se rendre à l'évidence pas assez de vent pour cette session planche. Juju propose alors de décharger le matériel à la maison et de faire une partie de pêche en famille. Sylvie improvise un casse croute pendant qu'on remplace les planches à voiles par des cannes à pêche. Une demi heure plus tard on a mis le bateau à l'eau et on se dirige vers le spot de pêche. Aujourd'hui, on va chercher quelques calamars et seiches au fond de la baie de Paimpol.

Il ne faut que quelques minutes pour arriver sur le spot. Un bateau se trouve déjà sur place. Ce n'est pas la foule des grand jours.

Je monte les turluttes sur les cannes des filles. C'est parti. Sylvie est la première en action. Il ne lui aura pas fallu 5 minutes pour faire le premier calamar. Dans les secondes qui suivent c'est Justine et Candice qui égalisent. Je ne sais plus ou donner de la tête avec l'épuisette. C'est la première fois que Sylvie vient à la pêche. Bien qu'elle n'aime pas trop pêcher, elle est très fière d'avoir fait la première prise. Plus le courant faibli, plus les prises sont espacées.

Toujours à faire une grimace, même quand elle pêche !!

Il fait pas chaud mais toujours le sourire !!
Une seiche qui déploie ses tentacules.

Justine aura la palme du développement durable. Elle a réussi à pêcher un morceau de plastique.

Un morceau de bâche plastique

Sylvie a préparé du lait chaud et une petite crêpe pour le 10h00.

Self fish (j'ai fais mon plus beau sourire :)


Christophe nous rejoint sur son fidèle destrier en fin de matinée.




Candice et Sylvie sont intriguées pas des oiseaux qui plongent à quelques encablures du bateau. J'enlève les turluttes et je mets des leurres souples. Ça va  du One Up au black minnow en petite taille. Après quelques lancés, c'est Candice qui fait le premier poisson, une petite vieille commune.

Elle est repartir en pleine forme grandir
 Candice fait un deuxième poisson, la canne plie bien mais il se décroche.

L'activité des oiseaux s'est arrêtée net. On continue un peu et on retourne pêcher les céphalopodes.

Les prises se font de plus en plus rare. C'est le moment d'aller casser la croute. Je vais aller me placer à l'abri du vent derrière Saint Riom. Christophe me suit.

On est bien à l'abri du vent !!

On est en train de manger lorsque Sylvie nous dit qu'elle voit un phoque juste à coté du bateau. Tout le monde voit une bouée de corps mort. Mais lorsque celle ci se met à bailler, il n'y pas de doute possible c'est bien un phoque.




Sylvie à bien des yeux de lynx.

Il est resté tranquillement à nos cotés tout le temps du repas. On a essayé de se rapprocher tout doucement pour mieux l'observer mais il a plongé.

même en mode furtif, il a disparu sous l'eau

Un merveilleux moment.

L'après midi est plutôt en mode promenade à l'abri du vent de sud ouest. Passage devant le phare de  l'ost pic. Ce phare guide les marins de nuit pour entrer dans la baie de Paimpol.

Le Phare de l'ost pic

Direction les falaises de Plouézec.





l'automne est la avec ces magnifiques couleurs 
Sur le retour je passe non loin d'un spot de pêche. Je me place pour vérifier que la zone est bien poissonneuse. Le courant n'est pas trop fort, je mets un crazy sand eel n°3 vert avec une tête plombée de 30 gr.Sur la deuxième dérive je fais un lieu jaune de 50 cm. Je fais une troisième dérive qui ne donnera rien.

Lieu jaune
Il est temps de rentrer le ciel commence à devenir menaçant. Bien nous en a pris, à peine arrivé sur la cale qu'il se met à pleuvoir.
 
Conclusion
 
Sylvie fait le premier calamar de la journée, Candice fera le plus gros calamar et Juju en sortira le plus.
 
Une bonne journée en mer en famille au mois de novembre. A l'abri du soleil, il faisait même plutôt bon.
 
On a fini la journée en beauté devant un plat de calamar

Une tuerie ce plat de calamars