Pages

Grauvell

Grauvell

vendredi 22 avril 2016

Steak pour Stéphane

Au vue de la météo, je propose à Stéphane mon beau-frère, Romain et Rémi mes neveux d'aller faire un tour à la pêche. On se donne rendez vous à la maison et on part directement de Paimpol pour faire la fin de montante et début de la descendante.

C'est parti et je mets les gaz pour me rendre rapidement sur zone. Rémi et Romain sont déjà venu avec moi l'été dernier. Ils ont la pêche dans le sang, de véritable passionné. On fait route à 30 nœuds. Le vent pique un peu. Nous arrivons assez rapidement sur le spot de pêche.

Je prépare le matériel, Romain un Black Minnow 160 tête 60 gr, Rémi un Nitro Shad 150 tête 55gr, Stéphane un Nitro Bold Shad 140 tête 50gr et un Majik Eel 165 tête 40 gr.

Et hop en avant (de Guingamp). Le bateau passe bien sur les dérives mais on ne fait pas de poissons. Je décale mes dérives pour chercher les lieus jaunes à proximité des roches. Je suis le premier en action avec un lieu jaune de 55 cm qui repart dans son élément.

C'est l'étale, je vais sur un autre plateau. Romain commence alors son festival. Il va sortir 6 vieilles communes coup sur coup.


Conditions météos optimales
 
 
Le sourire de Romain en dit long

Remi n'est pas en reste, lui aussi nous faire deux belles vieilles communes. Elles avoisinent les deux kilos. J'ai quelques attaques mais les poissons doivent être trop petit.

Romain parvient à faire un lieu jaune de 20 cm sur un Black Minnow 160 tout de même. Celui la, il est vorace.

C'est la bascule, le courant reprend petit à petit. Je retourne sur le premier spot.
 
Remi en mode décontracté
 
Je gratte le fond avec mon leurre sur une animation minimaliste. Je suis sur un fond de sable pas très loin d''un caillou. Je commence l'ascenseur. Je remonte sur une dizaine de tour de moulinet. Je stoppe pendant 3 à 4 secondes. J'ouvre le pickup et je laisse filer. Le leurre est stoppé net alors qu'il n'a pas atteint le fond. Je ferme le pickup. Je mouline rapidement pour tendre le fil et je ferre. Le poisson commence à partir dans un rush. Je donne ma canne à mon beau frère pour qu'il le remonte. C'est un poisson bien combatif. Aujourd'hui, je n'ai pas oublié l'épuisette. C'est plus facile pour mettre le poisson au sec. On le mesure 71 cm.
 Steak pour Stéphane
 
 
Premier poisson pour Stéphane
 
On aperçoit un groupe de grand dauphin à une centaine de mètres de nous. On arrête de pêcher pour aller observer ces mammifères de plus près. C'est un moment magique. Ils évoluent tranquillement autours de nous. Il y a deux groupes distincts. Le premier composé de trois individus et l'autre de cinq. Ils nagent à contre courant tranquillement. les enfants sont ravis. C'est la première fois que Romain et Stéphane les voit évoluer dans leur milieu naturel. Après une demi heure à les regarder, il est temps de rentrer.
 
Encore du mauvais temps en Bretagne !!
  
 
Retour à la cale à 30 nœuds
 
Conclusion :
 
Un tout petit créneau après le boulot. Une fin de journée magnifique. Quelques bateaux sur l'eau à la recherche du poisson doré.
 
Tout le monde à pris du poisson avec une mention spécial à Romain qui a sorti pas moins de 6 poissons. Stéphane aura remonté son premier poisson et un steak en plus.
 
Leurres du jour :
 
Le Black Minnow a fait un ravage sur les vieilles à l'étale. Le Majikeel a encore pris un gros poisson. 

mardi 19 avril 2016

Le Sud Ouest en pêche !

Le fiston et son copain Guillaume dit Gui Gui sont de passage à la maison, après leur périple à la voile les menant d'Arcachon à Roscoff. Le fiston me demande d'organiser une sortie pêche pour son pote Gui Gui. Les conditions météo sont l'air bonnes normalement. Le vent est modéré (10 nœuds).

Départ à 8h30, pour aller prospecter les plateaux du semi large. Le ciel est bien chargé. On a pris une grosse averse en se rendant sur les spots de pêche. La journée commence bien!! Je suis trempé des pieds à la tête. Les matelots ont été bien plus prévoyant en effilant leurs affaires étanches (blousons et salopettes). Gui Gui a même apporté avec lui sa casquette magique arc en ciel.

Je vais sur un plateau que j'ai découvert en prospection. Je choisi les leurres. Pour Gui-Gui ce sera un Black Minnow 160 tête de 60 gr, pour le fiston un Majik Eel tête de 50 gr et un Nitro Shad 150 vert  tête de 55 gr pour moi.

J'explique à Gui Gui la manière de pêcher. Je lui montre les animations qui vont avec. Je place le bateau et c'est parti. La première dérive ne donne rien. Le vent la contrarie. Je vais me replacer en tenant compte du au vent. Gui Gui  fait le premier poisson. Je cherche l'épuisette mais je l'ai laissé à la maison. Heureusement que ce n'est pas un monstre. On prend la photo et on remet le poisson à l'eau (maillé mais trop petit).  Gui Gui est surpris de prendre aussi rapidement un poisson. Je pense que Gui Gui, au vu du sourire qu'il affiche, apprécie cette partie de pêche. Je vais pour prendre la photo mais j'ai également laissé l'appareil à la maison, Grrr !!

Premier lieu jaune de Guillaume

Nous ne sommes pas les seuls sur l'eau malgré le temps humide. Sur un plateau proche, une vedette et un semi rigide. Je replace la dérive. Après quelques minutes Gui Gui annonce poisson. Il commence à le remonter. Je sens une petite attaque, je ferre pendu également. Deuxième dérive et premier doublé de la journée. Un lieu jaune pour Gui Gui et une vieille commune pour moi.. Gui Gui qui a pris de l'assurance commence à nous charrier.

On rigole bien sur le bateau. La pluie a même cessé.

C'est la renverse de courant. J'en profite pour aller sur un autre spot. Après plusieurs dérives Gui-Gui fait un lieu jaune de 45 cm. Ca chambre dur sur le bateau !!

Il se fait bientôt midi. Je décide d'aller manger à Bréhat. Direction l'archipel avec ses fabuleux paysages de granit rose. Passage au ralenti dans le trou de la souris puis visite de la chambre pour enfin débarquer sur l'ile aux fleurs. Je laisse le bateau amarrer sur la cale le temps de manger le casse croute que Sylvie nous a préparé. Le soleil est bien présent et à l'abri du vent, on réchauffe nos carcasses. On tombe les vestes. Le fiston propose après le repas d'aller boire un café chaud sur la place du bourg. Que du bonheur !!!

L'équipe est maintenant bien réchauffée prête à en découdre avec les lieus jaunes.

Je retourne sur les plateaux du semi larges que j'ai marqué l'année dernière. La première dérive est la bonne. Les poissons sont calés derrière le caillou. (Tu avais raison Alexis). Le fiston prend une bonne châtaigne sur sa petite canne. Le poisson part dans un rush sympa. Le moulinet est bien réglé, il chante bien. Gui Gui annonce poisson le deuxième doublé de la journée. J'ai compris ce qu'il reste à faire : remonter ma ligne et essayer d' attraper les poissons. Je commence à voir les reflets dorés du poisson. J'arrive à le mettre au sec. C'est le plus beau poisson jusqu'à présent (65 cm).
 
 
la joie est communcicative
 
Un fois les photos prises, je replace la dérive. Je prends mon temps pour la placer au mieux. On dérive tout doucement sur le point. J'ai une petite attaque mais sans suite. Au même moment le fiston est attelé. La canne est encore pliée en deux. Je remonte ma ligne pour attraper le poisson. Après quelques beaux rushs, le poisson arrive en surface. On le mesure 69 cm.

 

Encore un beau poisson

La dérive est bonne alors on continue. La dérive est de plus en plus lente. On arrive à l'étale de marée haute. Le vent contrarie un peu la dérive. On ne passe plus sur les points. Je m'apprête à me replacer lorsque je vois la canne du fiston qui se plie en deux. Le poisson part dans un rush de folie prenant pas loin de  20 mètres  de tresse. Il s'ensuit un superbe combat. Le poisson est bien nerveux. Gui Gui et moi avons remonté nos lignes pour voir le fiston au prise avec ce beau poisson. Je me maudit de ne pas avoir pris l'épuisette. J'arrive tout de même à le mettre au sec. On le mesure c'est un steak de 74 cm.
 

Le premier steak de la journée

Le courant est maintenant trop faible. Je change de spot pour aller me placer sur un plateau rocheux à quelques encablures. Gui Gui va faire plusieurs lieus jaunes de taille modeste entre 40 et 45. Il ne lui aura fallut longtemps pour comprendre la technique.
 
Le courant reprend un peu et Gui Gui annonce poisson. Ce coup ci, la canne est bien cintrée. Gui Gui est bien concentré. Je voit bien qu'il kiffe. Je le mets au sec. Un lieu jaune de 65 cm.
 

Le plus beau pour la fin !!


Il est temps de rentrer. Quel contraste entre la météo du matin et celle du soir. Le matin sous la pluie et le soir sous le soleil. Je dis à Gui Gui qu'en Bretagne on peut avoir les quatre saisons dans la même journée. Je m'arrête tout de même pour lui faire voire Saint Rion, notre petit coin de paradis.
 
Conclusion :
 
Une journée placée sous le signe de la bonne humeur. Je me suis fais charrier toute la journée. Il faut dire qu'avec une vieille, j'ai été le maillon faible. Pourtant j'ai mis toute la journée la casquette magique que m'a offert Gildas. C'est acté, elle n'est plus du tout magique. Gui Gui aura été le grand gagnant de la journée avec ses 6 lieus jaunes. La chance du débutant :). Le fiston a la palme des plus gros. Et moi j'ai la cuillère de bois.

 En tout cas je suis content d'avoir pu faire partager notre passion de la pêche à Gui Gui. Je pense qu'il se rappellera longtemps cette sortie. Il faut dire que le fiston lui raconte souvent ses parties de pêche au pays. Je pense même qu'avec le temps les poissons seront de plus en plus grand !!!
 
Le leurre du jour :
 
Sans contestation possible, il s'agit du Black Minnow 160 tête 60 gr marron avec le dos très sombre. Le fiston a tiré son épingle du jeu avec le Nitro Bold Shad orange fluo 140 tête 50 gr.

jeudi 14 avril 2016

Un Steak pour Alexis

Alexis m'appelle pour me faire partager une sortie pêche au petit large sur son bateau un semi rigide Tarpon AD50 motorisé avec un 50 cv Mercury. Une unité fait pour la pêche. Je ne pouvais pas décliner l'invitation. Je le rejoints à son domicile à l'aube. On embarque tout le matériel et c'est parti pour une belle journée.
 
J'ai oublié mon gilet de sauvetage sur mon bateau. C'est facheux mais Alexis demande gentiment à un pécheur plaisancier s'il peut nous dépanner. Je tiens à remercier cette personne qui nous a prêté un gilet.
 
La météo est fantastique, le grand bleu dans le ciel et des températures très agréables. Le bateau est mis à l'eau. Il nous faut une grosse demi heure, sur une mer d'huile,  pour arriver sur les lieux de pêche.
 
Pour tout dire la matinée est très compliquée. Les courants, à plus de 5 nœuds, sont trop forts pour envisager de prendre du poisson. Cela dit le temps passe très vite entre deux passionnés de pêche. Les anecdotes s'enchainent autours d'un café et d'un pain au chocolat. Nous sommes tous les deux très bavards.
 
Le courant faibli mais toujours pas d'activité. Il faut se rendre à l'évidence les poissons ne sont pas là. On profite de la renverse pour se restaurer.

Sur le début de descendante, on prospecte un peu autours de notre zone. Le spot n'est pas vaste. Il faut toute la dextérité d'Alexis pour nous placer les dérives au millimètre. Il est bien aidé en cela par son combiné Lowrance
 
HDS 7 GEN 2

La technologie Lowrance est pas mal surtout le tactile.

Les poissons sont toujours introuvables. On change radicalement de stratégie. Après  20 minutes de route, on va sur un autre spot d'Alexis. Le lieu est mal pavé. C'est un enchainement de cathédrales, passant de 25 à 10 m puis redescendant à 25 m. Le coin parfait pour perdre des leurres.

Alexis fait le premier poisson de la journée, un petit lieu jaune de 45 cm. Il est bien sur reparti direct à l'eau en pleine forme. C'est l'avantage des pêches peu profonde, les poissons repartent facilement sans problème de décompression.



Des conditions de mer déplorable sous la flotte toute la journée :)

On change de spot, les poissons sont trop petits. Il faut dire que ce poisson nous sauve de la "brecouille".

Deux trois dérives plus tard, Alexis annonce poisson. Sa canne casting est pliée en deux. Le moulinet ne fait pas de bruit c'est un peu frustrant quand on est spectateur. Je remonte ma ligne et je me saisi de l'épuisette. A voir le reflet doré, c'est assurément un beau poisson. Il est mis au sec. Il affiche 71 cm, premier steak de la saison pour Alexis. Il a pris à la descente et a complètement engamé son leurre rose fluo. C'est la couleur du jour.

Superbe poisson Alexis, félicitation

On retente la dérive pour essayer de trouver son petit frère mais le courant est devenu trop puissant. De plus, il est l'heure de rentrer. la marée ne nous attend pas.

Conclusion :

Des poissons difficiles à localiser. Alexis nous sauve de la bredouille avec un magnifique poisson. Des conditions météorologique au top. Une bonne journée de partage entre passionnés. Mon bilan personnel est plutôt mauvais. Deux petites attaques en 7 heures de pêche. Peu importe le plaisir c'est d'être sur l'eau.

Les leurres :

Tout y est passé, les Jigs, les Slugs, les Shads, les Finess de toutes les couleurs et de toutes les tailles.



mardi 5 avril 2016

Nouveaux spots

J'ai promis de longue date de faire une session de pêche à Alain. Des lors que le créneau météo le permet. Je l'invite à venir partager ce bon moment au bord de l'eau.

Le départ se fait en début d'après midi sous un généreux soleil. Les températures ne sont pas trop chaudes, de saison dira t-on !!

Comme à mon habitude, je me dirige vers les plateaux du semi large. Je vais aller faire de la prospection dans un secteur qui me semble prometteur.

Je place le bateau sur la première dérive. Je vais peigner la zone méticuleusement en ayant un œil attentif sur le sondeur. Le vent sont orientés Sud-Sud Est . Je n'aime pas trop les vents de sud. Je trouve la pêche difficile. Qu'importe de toute façon, la pêche c'est avant tout le plaisir de se retrouver sur l'eau entre potes.

La première zone ne donne rien. Je décide d'aller en explorer une autre à proximité. Je vois un banc de maquereau passer sous le bateau. D'ailleurs nos leurres se font attaquer mais pas moyen de les ferrer. Il faut dire que j'ai un Black Minnow 140 avec une tête plombée de 40 gr, la bouchée est trop grosse.
J'arrive à faire le premier poisson de la journée, une vieille commune. Le plateau rocheux semble prometteur. Je replace la dérive. Je fais le premier lieu de la journée. Ce n'est pas un monstre (55 cm) mais ça fait doublement plaisir. tout d'abord, il m'a fait un joli combat, ensuite je valide un nouveau spot.
Alain va également faire son tout premier lieu jaune (52 cm).

Bien joué Alain

Alain va faire une vieille commune sur une action minimaliste comme on peut le voir sur la vidéo ci dessous.



Je ne suis pas en reste, je fais un lieu de 68 cm. Il saigne beaucoup. Il fera le plaisir de notre table.

On a trouvé un spot favorable. Alain fait le dernier lieu jaune de 62 cm.

Alain tu poses comme un pro !!

Au total 6 lieus jaunes et 2 vieilles communes. J'ai trouvé trois nouveaux spots. Nul doute que je retournerai dans ce secteur.

Pour une première fois, Alain a compris la technique. Le plus dur c'est de trouver le fond sans y rester accroché.

Conclusion :
Lorsque deux Alain vont à la pêche , ça cause dans le bateau. Pas mal de poissons ratés au ferrage. Avec les mortes-eaux, les lieus jaunes étaient plutôt éparpillés autours des cailloux.

Les leurres du jour :
une petite longueur d'avance pour le Black Minnow mais le Bold Shad a très bien fonctionné avec des couleurs imitatives (bleu et marron).