Pages

mardi 17 octobre 2017

Pêche du bar en finess dans l'archipel de Bréhat

Le plus gros de la journée pour Valentin
 
 

Fabien notre copain Normand et Pro staff Delalnde vient d'annuler notre sortie en mer sur les terres normandes pour cause de météo défavorable. On a bien pensé à toi tout au long de cette journée.

 Il n'en fallait pas plus pour organiser une partie de pêche avec Alexis et Valentin. Après avoir mis au point la stratégie le samedi après-midi, on se donne rendez-vous à la cale. J'arrive à la cale et je vois Alexis en train de s'échauffer sur la cale en faisant quelques lancés. Valentin vient tout juste d'arriver également. On décharge le matériel des voitures et en un temps trois mouvements le bateau est mis à l'eau. Les conditions météos sont pas terribles mais la passion l'emporte.
 
Valentin a décidé de ne pêcher qu'aux leurres durs et Alexis qu'aux leurres souples et pouvoir ainsi tester le matériel qu'ils proposent aux clients dans le magasin Ac'scion pêche. Quant à moi, je ne m'interdis rien.

On a mis au point une stratégie le samedi et le dimanche on a fait tout le contraire. Je commence par les emmener dans l'estuaire. Nous sommes en début de descendante et le courant est presque nul. Difficile dans ces conditions de faire du poisson. Pour autant le poisson est bien présent, Alexis va nous le prouver très rapidement.
 
Modeste mais c'est le premier
Après quelques lancés sur cette zone, on ne s'éternise pas. Je vais placer le bateau pour faire les bordures. Sachant que Valentin est aux leurres durs, il ne faut pas trop de fond.  Je tâtonne un peu. Les mouettes, qui sont fidèles alliées, plongent de-ci de-là. Je fais quelques sauts de puces pour tenter de débusquer les poissons. Valentin voit un poisson qui saute hors de l'eau. Du coup on s'arrête pour tenter notre chance.
 
Alexis en grande forme ce matin, il va de nouveau piquer un petit bar. El là, on prend cher. On ne fait pas beaucoup de poisson mais en tout cas on n'arrête pas de rigoler.
 
Alexis en action de pêche
Après avoir peigné toute la zone, je les emmène dans l'archipel de Bréhat. Après une quinzaine de minutes de route, je me place sur les tables à huitres. On pêche dans moins de 3 mètres d'eau.
 
J'ouvre enfin mon compteur. Je viens de faire un nouveau record. Le plus petit bar, il fait 15 cm sur un one up 5 pouces (10,5 cm + 1 cm de tête plombée). Je ne l'ai même pas pris en photo.
 
Valentin ouvre également son compteur. Il l'a pris au Jig en ramenant à pleine balle. Un Jig est-il considéré comme un leurre dur, ça chambre.
 
A peine maillé mais bien combatif
Au vu des photos on voit bien qu'il fait toujours beau en Bretonnie :) On a essuyé un crachin toute la matinée avec des températures sommes toutes agréables. Il en fallait plus pour nous décourager.
 
Alexis s'échappe définitivement au score en faisant 2 autres bars sur cette zone.
 
Petit Labrax
 
 C'est à mon tour de faire un bar tout juste  maillé.


Bar de 45 cm
J'ai un spot non loin ou j'ai fait de nombreux bars l'année dernière. Malheureusement, un bateau est sur ce spot. J'attends qu'il parte pour aller le prospecter. Au premier lancé de Valentin, il a un suivi sur son leurre de surface. Il a vu très nettement le remous suivre son leurre. Il relance. Après quelques animations, c'est pendu. Il a pris ce bar dans mois d'un mètres d'eau. Il a ramené canne haute pour ne pas laisser le poisson sonder et se mettre sous les tables à huitres.  Le leurre est bien engamé mais le poisson ne saigne pas . Il faut dire que Valentin a mis des hameçons simples à la place des triples.

Il l'a bien gobé

Je replace le bateau. C'est Alexis qui est attelé. Au même moment, on entend un splach derrière le bateau. C'est un poisson qui vient de sauter. Valentin voit le rond sur l'eau et jette son leurre dur. Une animation Walking the dog, courte et rapide. Le poisson suit le leurre et l'attrape. Valentin ferre et c'est encore poisson. Il commence à le brider puis plus rien. Il maudit ses hameçons simples sur le coup.

Petit labrax deviendra grand

En ce jour de marée, l'eau descend très vite et pour ne pas être pris au piège, je décide de quitter ce spot.

Je cherche avec mes camarades les petites veines de courant susceptible d'abriter les bars. Le courant faibli de plus en plus. Du coup je me rapproche des cailloux. Je recherche un peu de courant.  Je me laisse guider pas mes compères qui ont une bonne expérience dans ce domaine.

Je stoppe le bateau. On commence à faire quelques lancés. Valentin nous fait une démonstration de précision. Il annonce ou il va lancer et le leurre tombe parfaitement au bon endroit. Il me reste du chemin à parcourir :)

Je vois une belle détection sur le sondeur. Des bars actifs juste devant un caillou. Je replace la dérive à décaler la déive de 20 mètres. Il y a environ 14 mètres de profondeur. Il s'agit de faire une traction lente. Le leurre doit  passer le plus naturellement possible devant les poissons. A ce jeu, c'est Alexis qui nous fait une démonstration. Il pousse même le vice à nous commenter en direct sa technique. On est plié de rire. voila ce que ça a donné : "tu lances le leurre à cet endroit, tu le laisses bien descendre sans fermer ton pick-up, bien sur. Puis tu fais une longue tirée en soulevant ta canne. Tu récupères tranquillement la tresse en baissant ta canne et hop c'est pendu. En plus, il ne fait trois fois de suite. La démonstration !!! Pour moi ce sera maintenant non plus Alexis mais "El professor"

Entre-temps un bateau s'approche pour nous dire qu'il y a un phoque en train de se prélasser au soleil sur un caillou. Il passe en plein sur notre dérive avec son moteur 2T en marche. Au moment où il nous demande si ça mord, Alexis ferre un bar. On éclate de rire avec Valentin. El professor a encore frappé.

Du coup, je regarde l'heure et il est grand temps de manger. On sort le casse-croûte. Valentin nous a pris le ravitaillement au "Fumoir de Paimpol" sur les quais. Un vrai régal, du saumon, du haddock et du lieu jaune.

 Je laisse le bateau dériver. Effectivement, le phoque est bien sur le caillou. Il nous observe prêt à bondir dans l'eau pour s'échapper. C'est une chance de le voir dans son habitat naturel.

On fait les comptes, c'est Alexis qui est le champion de la matinée avec ses 7 bars, 5 pour Valentin et 2 pour moi .

Il n'est pas trop farouche celui là

Il retourne à l'eau tranquillement

Nous sommes à l'étale de basse mer. Valentin veut aller faire un tour dans son jardin. Pendant le temps du parcours, Alexis fait une petite sieste après le casse-croûte. Je sais, ce n'est pas beau mais je balance.

Une micro-reposette

On parvient sur le spot. Valentin qui a réussi à prendre des bars aux jigs, aux leurres de surfaces va faire une entorse au règlement (qu'il s'est imposé) et mettre un leurre souple mais attention, pas n'importe lequel. Un corps de black minnows et une tête avec un hameçon de 4.0. Pour tout dire quand il nous a fait voir son leurre, Alexis et moi  avons explosé de rire. Sauf qu'au bout d'une dizaine de lancer il s'écrit poisson. Ce n'est pas possible, il a pris  un bar myope.

C'est le début de la renverse. Je vais aller dans un endroit que j'apprécie beaucoup. D'ailleurs Valentin et Alexis sont conquis. Le lieu est juste magnifique. Une belle dérive, très longue dans un décor idyllique. L'eau est turquoise. Peu de fond mais avec des courants et contre courants partout. On peut pêcher de tous les côtés du bateau. J'y ai fait de très beaux poissons.  compte rendu en cliquant sur le lien

Je vais faire trois bars coup sur coup, puis deux autres pas bien gros mais ils font plaisir. Je remonte rapidement au classement. Valentin veut prendre un poisson aux leurres durs à bavette. Bien lui en pris, il fait trois bars sur deux dérives.


On rigole bien sur le Lodennañ

Une journée marquée par la bonne humeur

Valentin a trouvé le combo sur cette dérive. Un tide Minnow 140 blanc nacré. Alexis met le même et ils font un festival. Je me contente de compter  les point. Les bars ne veulent pas de leurres souples. 

Un bar de 50 cm
 
Il est temps de rentrer à la maison après cette journée bien remplie. C'est Alexis et Valentin les champions du jour avec 10 bars chacun. Valentin décroche un poisson au ras du bateau et lui coute la victoire. Je suis sur la troisième marche du podium loin derrière mes coéquipiers. 


Petit selfie sur le chemin du retour.
 
Conclusion.
Il est temps de rentrer à la maison après cette journée bien remplie. C'est Alexis et Valentin les champions du jour avec 10 bars chacun. Valentin décroche un poisson au ras du bateau et lui coute la victoire. Je suis sur la troisième marche du podium loin derrière mes coéquipiers. 
 
Les leurres du jour.
 
Tous les leurres testés ont pris du poisson. Une mention spéciale pour le Zclaw original et l'Astuerie 90 en surface, le Tide Minnow 140 juste sous la couche d'eau, le Nitro Shad 90, le Black Minnow 90, le One-up 5" pour les leurres souples.
 
 
Matériel Utilisé.
 
Canne Smith Dragonbait 72H  2,18 m 7-40
Moulinet Stradic 4000 Ci4 FBXG
Tresse Power Pro 9kg rouge
Bateau 3D tender 550 Patrol
Combiné GPS-Sondeur ELITE 9TI Totalscan