Pages

mardi 28 octobre 2014

Encore une belle journée de pêche

Sortie samedi matin avec Christophe aux aurores. De nombreux bateaux sont déjà sur l'eau. Il faut dire que la journée s'annonce ensoleillée d'après météofrance. La stratégie a été mise en place le vendredi. Il ne nous reste plus qu'à la vérifier.

Nous allons nous rendre directement sur les plateaux du semi large en espérant trouver les bars et les lieus jaunes. Nous commençons sur un plateau ou nous avons déjà trouvé des bars. Le coefficient de marée est important (90) et les dérives sont extrêmement rapides. Christophe fera le premier bar de la journée (40 cm) pile sur le point marqué. Sur les dérives suivantes, je me ferai attaquer le leurre mais pas moyen de les ferrer. J'arrive tout de même à faire un bar de 45 cm.

Le courant nous oblige à changer de spot. Nous y avons encore laissé un certain nombre de leurres. Le deuxième spot ne donnera rien. En route vers une autre point ou je sais que le courant est moins fort. Nous sommes en pleine traversé du désert, pas une seule attaque. On en profite pour boire un petit café et un croissant amené par le capitaine. Il sait y faire ce capt'ain pour motivé ses troupes !!! Ce petit intermède nous redonne le moral.

Comme la stratégie mise en place ne donne rien nous en profitons pour faire de la prospection. Sur une dérive, on voit sur le sondeur, des poissons actifs au raz du fond. J'anime lentement le leurre et je commence à remonter mon leurre et bingo le premier lieu de la journée (52 cm). Je redescend le leurre et le leurre s'arrête net, je ferre et hop le deuxième lieu (55 cm). Nous approchons de l'étale et je fais deux vielles coup sur coup. Christophe n'est pas en reste puisqu'il fera son premier lieu. Le poisson se défend bien et lui reprend pas mal de fil à chaque rush. Il arrive à la surface et il n'est toujours pas décidé à rendre les armes. Finalement je parviens à le mettre dans l'épuisette. Verdict 65 cm. Le capitaine, qui commençait à trouver le temps long, a la banane.

pêche en mer, Bretagne
Le capitaine et sa fameuse casquette magique

Le courant est presque nul. Il est temps de passer au casse croûte.

Le courant a tourné et il est temps de faire la montante. Nous sommes en panne d'inspiration et je laisse la stratégie au capitaine. Bien m'en a pris puisqu'il trouve le poisson sur la première dérive. Je n'ai même pas eu le temps de mettre ma ligne à l'eau qu'il est attelé. Malheureusement il se décroche arrivé au bateau (lieu d'environ 60 cm). Finalement ce n'est pas grave, il repart grandir en pleine forme.

Nous insistons sur ce point prometteur.  Je sens des attaques sur mon leurre mais je n'arrive pas à en prendre un seul. Je vais tenter de mettre des leurres plus petits. Je passe au black minnows 120 avec des têtes plombées de 25 grammes. sur la dérive suivante je sens un toc et je ferre. Le poisson qui est au bout par directement dans un joli rush. Il est bien lourd. La canne du fiston travaille bien (canne en carbone haut module 5 - 15 gr). Elle amorti bien les coup de tête du poisson. Je pompe pour faire décoller le poisson du fond. Après de longue minutes à le travailler il se rend.  Nous parvenons à le mettre dans l'épuisette. C'est un lieu de 65 cm.

Lieu jaune de 65 cm


Christophe replace le bateau et il fais un calamar de 60 cm. C'est le plus gros calmar jamais monté sur le bateau.

Il est temps de rentrer. Nous sommes fatigués mais heureux d'avoir encore partagé un bon moment sur l'eau.

Conclusion : Que ce fut difficile de trouver les poissons. Malgré tout, nous avons marqué quelques spots intéressants à confirmer lors de prochaines sorties.  Nous avons essayé toute sorte de leurres. Les crazy sand eel et les black minnows de chez Fiiish, les majikeel de chez Sakura, les bôle shad de chez Illex, ...
J'ai compris mais bien trop tard que les poissons étaient focalisés sur des petits leurres. Il faudra que je m'en souvienne pour les futurs parties de pêche.