Pages

mardi 2 décembre 2014

La pêche des céphalopodes n'a plus de secret pour Juju !!

Dimanche départ à 10 h 00 avec Juju et JA de la cale de Pors Even. Juju va bientôt passer son permis bateau. Elle souhaitait s’entraîner à faire quelques manœuvres. J'ai mis les cannes dans le bateau pour finir par une petite session de pêche.

Le temps s'est dégradé et le beau soleil a fait place à un temps gris. Un vent de secteur Nord-Est fait levé la mer. Les conditions sont parfaites pour le Lodennañ. Tour à tour Juju et JA vont effectuer le pilotage (prise de cap, prise de coffre, maniement de la manette de gaz, ...). Après une petite heure de pilotage, nous nous rendons dans la baie de Paimpol pour rechercher les céphalopodes (calamars et seiches).  

Je mets ma ligne à l'eau, je descends le leurre. lors de ma première animation je fais un calamar. dans les secondes qui suivent Juju aura également un calamar, puis un deuxième. Je donne ma canne à JA qui lui aussi commence à sortir du calamar.

Justine a une technique imparable. Elle descend le leurre, prend contact avec le fond. Elle remonte sa ligne d'un mètre et fait une animation minimaliste, la houle faisant le reste. Elle nous a littéralement donnée un cours. Dommage, je n'avais pas de caméra.

Au final en moins d'une heure :  Juju 7 calamars et une grosse seiche, JA 3 calamars et moi 2 calamars. Vainqueur sans contestation possible JUJU !!! qui a dit que les femmes ne savent pas pêcher ?

Conclusion : une sortie dominicale écoutée par un vent froid. Maintenant que le rodage est fini, on a poussé le moteur Honda dans les tours. Une vitesse de pointe à 30 knts avec un trim bien relevé. Le bateau est très stable même à ces vitesses élevées. Pas de ventilation lors de virages serrés. Pour l'instant que du bonheur.

Encore un moment de partage en famille. Le bateau ne s'appelle pas Lodennañ pour rien  (mot breton voulant dire partage).

Cette pèche aux céphalopodes nécessité d'être au fond et de faire une animation minimaliste. Le ferrage soit être sec mais pas violent. Le fil doit toujours être en tension jusqu'au bateau.