Pages

mardi 18 novembre 2014

Un steak pour Julien !!

Dimanche, j'invite Baptiste et deux de ses copains Julien et Max à une partie de pêche au semi large. Ce sera une grande première pour Max et Julien. Nous partons vers 9h30 pour mettre à l'eau à Pors Even sur la grande cale. Nous partons sous un grand soleil pas un souffle de vent. Le fond de l'air est frais mais le soleil nous réchauffe bien.

pêche, copain, hummindbird, Bretagne
Baptiste, Max et Julien
Nous voila partis pour une trentaine de minutes de navigation. Baptiste, à la barre, nous amène à bon port. La mer est complètement plate, rien à voir avec les condition d'hier. Je reprend la barre pour placer le bateau sur le spot. Chacun à sa canne  et nous montons chacun un leurre différent.

Julien aura un Black Minnow 160 tête plombée shore 60 gr, Baptiste un Bôle Shad 140 tête plombée de 50 gr, Max un Nitro Shad 150 tête plombée 60 gr et moi un Crazy Sand Eel tête plombée de 60 gr.

Je leur donne un cours en accéléré de pêche en verticale. La première chose a faire est de faire descendre le leurre au fond. Pour ce faire, on sait que le leurre descend de 1 mètre par seconde, 20 mètres 20 secondes. Un fois au fond il faut animer le leurre. la canne est parallèle au plan d'eau puis on monte d'un coup sec (le scion doit venir au dessus des épaules), on s'arrête (1 seconde) puis on baisse la canne en accompagnant le leurre au fond. La tresse doit rester tendue tout au long de la descente. il faut descendre ni trop vite (tresse détendue) ni trop lentement (le leurre nage mal). Je ne prétend pas avoir la science infuse mais c'est la technique que j'utilise. 

Bien sur cette technique serait facile sur un fond bien plat. Le principal problème vient des remontées rocheuses passant brutalement de 20 m à 15 m pour redescendre à 20 m. Dans ce cas, il faut une personne qui regarde le sondeur et puisse prévenir les autres pécheurs.

Baptiste sera le premier a ouvrir le bal avec un lieu jaune de 55 cm.

3D tender patrol 550, Bretagne, côtes d'Armor, Goélo
Premier lieu de la journée

Sur la dérive suivante baptiste remet ça un lieu de 55 cm.

Max change de leurre et met un Bôle Shad et sur la dérive suivante il fait également un lieu jaune 59 cm. Max est poissonnier, c'est la première fois qu'il attrape un lieu jaune à la pêche.

pêche en bateau, p$eche en vertical
Qui a dit qu'il pleut tout le temps en Bretagne !!!
Baptiste et Max on bien compris la leçon. La bataille fait rage entre les deux potes. Ils vont continuer à enchaîner les prises. 3 lieus jaunes, 2 vieilles et deux seiches pour Max et 3 lieus jaunes et 1 vieille pour Baptiste. Julien et moi comptons les points sans la moindre touche.

Nous nous arrêtons pour nous restaurer. Une petite bière en apéro puis chacun s'est préparé son casse croûte.

Comme la météo est vraiment clémente, je décide d'aller sur un autre spot un peu plus au large pour faire le début de la descendante. J'y ai pris des poissons un peu plus gros. En arrivant sur le point, les leis sont bien au rendez vous. Je ne cesserais pas de le répéter mais le combiné sondeur GPS est une aide précieuse pour le pêcheur.

humminbird 798, leurre souple, bôle shad, nitro shad, majiceel
Julien change son leurre
Le courant n'a pas encore repris. Les poissons ne sont pas décidés à mordre. Il suffit juste d'être patient.

Après quelques dérives, julien me dit qu'il est croché. Je vois pourtant la canne pliée en deux et le frein qui chante irrégulièrement. Je lui dis qu'il n'y a qu'un poisson qui peut faire ça. Il pompe avec la canne et reprend la tresse à la descente de la canne. On voit bien qu'il est lourd. Après quelques minutes on aperçoit une masse clair remontée petit à petit. C'est un gros lieu jaune. On le prend à l’épuisette. Julien peut enfin contempler ce magnifique poisson. Le leurre a été complètement gobé. Il ressort par les branchies. Le poisson saigne beaucoup. J'abrège ses souffrances avant de la mesurer 76 cm. Julien a la banane jusqu'aux oreilles.

Sur la dérive suivante, je prend mon premier lieu de la journée 35 cm. Il a attrapé mon leurre qui faisait pas loin de 20 cm (corps plus plomb).

steak de 4 kg, pollachuis, Bretagne, soleil, pêche
Steak pour Julien

Max fera le dernier lieu de la journée 57 cm. Julien a un début de mal de mer. Il se fait charrier par Max et Baptiste. Je décide alors d'écouter la session. Il n'y a rien de plus désagréable que d'avoir le mal de mer.

Je ne pouvais les laisser repartir sans qu'on soit allé faire le tour de Bréhat au ralenti. Nous sommes passés par la chambre pour finir au phare du Paon.

Conclusion : Les apprentis pêcheurs se sont bien débrouillés. Julien fera un joli poisson. Max et Baptiste en feront plusieurs moins gros. Je suis sur que tous les trois garderont cette journée de pêche dans leur mémoire.

Julien et Baptiste vont bientôt partir pour la saison aux sports d'hiver. Max, quant à lui part pour six mois au Japon. Le rendez vous est pris pour l'année prochaine à leur retour.

Julien nous a montré comment lever les filets en quatre coups de couteau. Il n'y a pas de doute, poissonnier c'est un métier.

Nous avons pêché toute la journée à quatre dans le plus grand confort. Nous avons très peu emmêlé nos lignes (2 ou 3 fois tout au plus).