Pages

mardi 24 septembre 2013

Le retour du Fiston et l'arrivée de Jean-Alain

Départ pour une petite session de pêche avec le fiston et Jean-Alain. Nous sommes partis vers 16h30 de la cale de Traou Vilin pour faire le début de la montante. Une première pour Jean-Alain qui n'avait jamais pêché en mer.

Direction nos spots de l'archipel de Bréhat, je décide de commencer par un coin pas trop piégeux. Un fond de sable, quelques algues et c'est parti pour une pêche en vertical. Quelques conseils pour débuter : on ouvre le pick-up, on laisse le leurre atteindre le fond puis on le décolle du fond et très important, on accompagne la descente en gardant le fil tendu (souvent la touche à lieu à la descente).

La première dérive ne donne rien. On change de poste mais pas de technique, le courant commence s’établir. Je monte un black minnows 120 rose tête plombée de 25 g. touche à la descente je ferre poisson. je remonte un bar de 46 cm. Sur la dérive suivante le fiston prend une vieille. Jean-Alain n'est pas en reste il prend une petite vieille. Le fiston prend un petit bar de 40 cm (remis à l'eau bien évidement).Vent contre courant provoque une grosse levée et il est temps de changer de poste direction l'estuaire ou nous serons plus à l'abri. Première dérive et Jean-Alain prend un bar qui repartira grandir. Jean-Alain prend un bar mais un moment d’inattention et un peu de mou dans le fil et le bar repart. Les sensations sont la, il reste juste à peaufiner la technique. 

Premier poisson de Jean-Alain et déjà il pose comme un pro !! 

Mon tour arrive et un bar de 44 cm. Le soleil commence à décliner et j'annonce la dernière dérive. On replace le bateau et nous sommes tous concentrés. Je regarde la canne du fiston lorsque je vois une petite attaque. Il soulève le leurre et garde la ligne bien tendu à la descente, le bar a suivi ferrage dans la foulée, le moulinet chante et il annonce "poisson" le combat commence et le bar a l'air joli. Il part dans des rushs puissants mais le fiston arrive à ramener le poisson près du bateau et hop dans l'épuisette. Je lis la joie sur son visage et il est heureux. On mesure bar de 65 cm bien ventru.


La joie est communicative


Nous garderons ce poisson qui garnira la table du fiston et de la pêcheuse du fiston !!!

Conclusion : trois heures de pêche, quelques poissons et un moment de partage. Je crois, à n'en pas douter, que Jean-Alain a attrapé le virus de la pêche. 
Le Black minnows est vraiment un aimant à poisson.