Pages

dimanche 28 juillet 2013

Un phoque dans l'estuaire

Vendredi soir sortie de nouveau sur l'estuaire avec mes neveux Thomas et Rémi. le soleil est radieux 23° eau à 18° pas de vent. Les coefficients de marées sont encore important et il est temps de mettre les lignes à l'eau.

En chemin, Rémi que je vais pouvoir surnommer œil de lynx, me dit qu'il a vu un phoque. J'arrête le bateau et je fais demi tour. Effectivement il s'agit d'un phoque. On peut l'observer à loisir et les enfants sont ravis.

Sur la première dérive je vois un banc de bar juste devant la roche attendant leur nourriture. Thomas fera le premier poisson non maillé qui rejoindra très vite son élément. On recale la dérive, le banc aperçu précédemment, commence à se disperser. Rémi me demande de regarder derrière le bateau, il y a plein d'oiseaux. En effet, il s'agit d'une grosse chasse de Sternes. Je place la dérive en amont et on commence les lancés. On ne tardera pas à prendre du bar dans cette chasse. Encore du bar non maillé mais ils sont bien nerveux et les enfants se font plaisir. On va les laisser grandir tranquille.

Sur les dérives suivantes, ont fera même deux maquereaux. Je me rappelle avoir déjà pris du maquereaux du bord sous le pont de Lézardrieux, il y a une dizaine d'année.

Le phoque est arrivé sur notre coin de pêche et je sens que ça va être dur de trouver du poisson. Nous nous laissons dériver au gré du courant tout en grattant le fond. Je sens qu'un poisson grattouille le leurre, je ferre, raté. Je reprends contact avec le fond et rebelote je ferre, pendu !! Il commence par un joli rush, je serre tout doucement le frein et je le ramène au bateau. Rémi  se saisi de l'épuisette et très vite il est a bord du bateau.

le seul beau poisson de la soirée

Il est temps de rentrer à la maison.

Au final en trois heures : on aura pu observer un phoque dans son élément naturel, pris des barsets à la volée dans des chasses de sternes, du maquereau et un joli bar (57 cm).