Pages

dimanche 6 décembre 2015

Petite fenêtre météo

Qui aurait pensé qu'après la tempête de samedi, avec des vents de plus de 115 km/h, on aurait pu aller en mer. Heureusement que les prévisions météorologiques sont de plus en plus fiables de nos jours.

Christophe me contacte samedi. Ce sera donc un départ à 9h00. Le vent est complètement tombé ainsi que les températures. Il y a même du givre sur le parebrise de la voiture.

Christophe est comme toujours ponctuel. Aujourd'hui il m'accueille sur son bateau.

COMARMOR est paré
Une lumière fabuleuse

Nous voila parti en direction des plateaux du semi large. Plus nous nous éloignons de la côte plus la houle est haute. Aucun danger cependant, elle est très longue. Aucun doute que ce sont les restes de la perturbation d'hier. Nous atteignons nos points après une demi heure de route.

l'état de la mer est correct
Je ne tarde pas à faire le premier lieu jaune. L'épuisette est arrivée trop tard et le poisson est reparti grandir. Je l'estime à 55 cm à vue d'œil. Il s'en suit une longue traversée du désert. Christophe fera tout de même un calamar et une seiche.

On change de spot. Christophe va prendre coup sur coup deux lieus jaunes. Le premier est reparti grandir (40 cm). Quant au deuxième, il faisait 57 cm.


Il fait froid, n'est ce pas Christophe.

C'est à mon tour de faire du poisson. Tout d'abord une magnifique vieille commune de près de 3 kilos. J'ai longtemps cru que c'était une morue.

Puis, je fais coup sur coup deux rougets grondins. Ce n'est pas des monstres mais ça se défend bien.

Dégradé de rouge pour ce magnifique poisson.

Ce poisson gronde un fois sorti de l'eau

Je parviens à sortir un joli lieu jaune sur une dérive idéalement placé par Christophe.


lieu jaune de 60 cm
Galvanisé par cette prise on insiste un peu sur le spot. Malheureusement la pluie s'invite,  accompagnée par un coup de vent qui nous a glacé.
Comme dirait le fiston on est frigorigelé.
 
On décide de rentrer et se mettre au chaud à la maison. Il nous faudra une vingtaine de minutes de route pour retrouver la cale. Pendant que Christophe va chercher la voiture je trouve un œuf de roussette.

œuf de roussette
Conclusion :

Je pense que ce sera une des dernières journées de pêche de l'année 2015. Pas beaucoup de poissons mais un agréable moment. Une journée divisée en deux, le matin du soleil et une mer plate et l'après midi le vent se lève la houle plus marquée et de la flotte.

Pas de leurre qui sont sortis du lot.

Dépucelage du nouveau moulinet un Tica Talisman 6000. Je vais bientôt faire un article sur ce moulinet d'exception. Il est parfait pour la pêche en verticale.