Pages

samedi 7 juin 2014

La pêcheuse !!

Départ 9 heures dimanche matin avec le fiston et la pêcheuse de fiston pour une session de pêche aux bars sur les plateaux du semi large. Justine et Jean-Alain nous accompagnent mais ils s'arrêteront à Bréhat pour une ballade. Il faut dire que la journée s'annonce fantastique. Pas de vent et un beau soleil (air à 16° eau à 14), elle est pas belle la vie !!!

Nous ne serons pas les premiers sur zone. Je place mes dérives mais le courant n'est pas encore établi et je dérive plus avec le vent. Pas beaucoup d'activité sur le sondeur, il faut juste être patient ou arriver au bon moment : "trop tôt c'est pas bon mais trop tard c'est pire". Après quelques dérives, Marie est attelée et le poisson donne de jolis coups de tête. Elle ressent bien la puissance de ce poisson. Après quelques minutes, nous le mettons au sec dans l'épuisette puis directement dans le vivier (bar de 52 cm). Il s'agit de son  premier bar. Tu es officiellement déclarée "Pêcheuse de bar".

La joie se lit sur le visage de Marie
Après quelques dérives infructueuses, Marie remet le couvert. La canne plie et le moulinet chante. Elle est super concentrée et nous remonte le poisson comme une pro tout en souplesse. Il s'agit d'un bar de 49 cm bien nerveux et bien ventru. Marie 2 les autres 0.

Tu nous donné une leçon 
Les bars ne sont plus très actifs mais Vincent sauvera l'honneur des garçons en faisant un bar de 45 cm. Christophe nous rejoint sur zone mais malheureusement il est arrivé trop tard. Nous faisons route sur Bréhat pour récupérer Justine et Jean-Alain. Direction Saint Riom pour rejoindre mon beau frère. Devant Pors Even Christophe me fait des grands signes. Il est au milieu d'un groupe de globicéphales qui remontent tranquillement le courant. C'est la deuxième fois que je vois des globicéphales dans la baie de Paimpol.

Groupe de Globicéphales devant Pors Even

Le capitaine en mode recherche

On pourrait presque les toucher
Nous avons passé plus d'une demi heure parmi eux sans qu'ils soient effrayés. Ils avaient l'air d'être en promenade . Quel spectacle magnifique de pouvoir rencontrer ces animaux sauvages dans leur milieu naturel. Nous sommes tous redevenus l'espace d'un instant de grands enfants. 

Il est temps de rejoindre mon beau frère et ma belle sœur pour casser la croûte devant ce petit coin de paradis qu'est l’île de Saint Riom. 

Conclusion : Une petite session pêche le matin ou Marie nous a donné une leçon de pêche au bar. Une rencontre avec les globicéphales. Une après midi en famille pour profiter tranquillement du soleil et de la douceur de cette journée.