Pages

jeudi 29 mai 2014

Pas de Lunker mais de beaux poissons ! !

Départ en solitaire hier en fin d'après midi pour faire le début de la descendante. Je profite de la météo favorable (air à 16° et eau à 13°) et surtout pas trop de vent. Je vais aller sur mes postes à bar de début de saison. L'inconvénient d'être seul, c'est que je ne prends pas de photos.

Je suis arrivé trop tôt sur mes postes et le courant n'est pas suffisant pour pouvoir pêcher. Qu'importe, c'est tellement agréable d'être sur l'eau. Je suis tout seul au petit large à rêvasser en attendant la bonne heure. Je reste toujours émerveillé par le vol des fous de bassans, de guillemots, goélands gris et marin. En mer, le spectacle est garanti, il suffit juste d'ouvrir les yeux. 

Il est temps de mettre mettre la ligne à l'eau. Je mets le leurre qui m'a valu de beaux poissons à savoir un Nitro Shad bleu avec une tête plombée de 55 gr de chez Illex. Lorsque le courant forci, je passe sur le même combo avec une plombée de 70 gr. 

Les dérives s'enchaînent sans que je réussisse à trouver les poissons. Un bateau me rejoint sur zone. Nous ferons quelques dérives ensembles. Je décide de changer de poste et je pars une centaine de mètres plus loin. Je trouve, sur la deuxième dérive, une très grosse concentration de bars. Ils sont bien décollés du fond en chasse sur les lançons. Je regarde le sondeur et je dandine mon leurre avec des longues et rapides tirées. Je me fais happé celui ci à la descente et je ferre énergiquement. Ce sera le premier poisson d'une longue série. Les bars sont calés juste derrière une grosse butte de sable. Il suffit juste de positionner le leurre au fond et de l'animer. Je ferai tous les poissons à la descente du leurre. 

Au final, pas moins de 10 bars allant de 40 à 65 cm rejoindrons le vivier. Tout ça en moins d'une heure. Je me raisonne et je décide d'arrêter. Je garde quelques poissons pour notre plus table et les autres sont repartis grandir. Le fiston arrive la semaine prochaine, j'espère que la météo sera clémente et que nous trouverons les bars.  

Avant de partir, je vais voir l'autre bateau pour discuter pêche. Il n'a pas trouvé les poissons. Il est au lançons vivants mais les bars ne se sont pas laissés tenter.

En conclusion : Beaucoup de poissons mais un peu difficile à localiser. Des combats énergiques jusqu'au bateau. Le seul regret, c'est de ne pas avoir pu partager ce moment fabuleux.