Pages

mardi 18 avril 2017

Session gros lieus jaunes !

Il faut profiter du beau temps tant qu'il est là. Je cale une sortie avec Romain et Jean. Le départ se fait aux aurores à 7 heures. Au moment de partir Jean manque à l'appel du semi-large. Après quelques minutes d'attente, je pars.
 
Nous allons voir le soleil se lever tout en rejoignant le spot de pêche. Des couleurs à couper le souffle !
 
On devine l'île de Bréhat

Une palette de couleur à couper le souffle



Je m'arrête sur un spot à bars pour voir s'ils sont arrivés. Je mets un Nitro Shad 90  Bleu avec une tête plombée de 35 grammes et Romain en fait de même. Je cale la première dérive. Pas beaucoup d'activités sur le sondeur. Je me replace en me décalant de 25 mètres. Romain arrive au fond, fait quelques animations et pendu. Un petit rush mais, il m'indique que ce n'est pas un gros. Il parvient sans difficulté à le mettre à bord. C'est le premier bar de l'année 2017. Bien sûr, il est reparti grandir.

Premier bar de l'année 2017 sur le Lodennan

Je replace la dérive et c'est à mon tour de faire un bar de la même taille. Cela fait plaisir de voir qu'ils sont revenus. J'ai hâte d'aller les traquer dans l'archipel de Bréhat en finess dans quelques mètres d'eau. Il va falloir compter environ un à deux mois pour pratiquer cette pêche.
 
On fait une troisième dérive qui ne donne rien. Il est temps maintenant d'aller un peu plus au large pour montrer ma technique de l'ascenseur à Romain. Il débute la pêche à la canne. Cela dit c'est un formidable apnéiste. Il a cet avantage de savoir comment évoluent les poissons sous l'eau. Je suis certain qu'il se servira de cette expérience.
 
Après une vingtaine de minutes sur une mer plate nous voila arrivé sur la zone. On change nos leurres pour mettre le Fire Eel pour Romain et un Magic Eel pour moi. Le courant est un peu fort. J'ai un peu de mal à ressentir le toc du leurre au fond. Je vois un  collègue de boulot sur un bateau voisin. On passe lui dire bonjour. Il pêche aux lançons vivants en grattant le fond. Les lieus jaunes ne sont pas trop actifs me dit-il. Il va falloir gratter le fond pour tenter de les faire mordre.
 
Les premières dérives ne donnent rien. On change de leurres. On essaye tout ce qu'on a dans nos boîtes comme pour se rassurer. J'arrive à faire le premier lieu jaune de la journée. Par contre, il a fait quelques rushs au ferrage.
 
Le premier lieu jaune de la journée
Je les ai trouvé. Reste plus qu'à mon invité de mettre en pratique la fameuse technique de l'ascenseur. Je replace la dérive. Romain et moi descendons nos leurres. Il faut quelques minutes pour arriver sur le spot. Les leurres sont bien au fond il n'y a plus qu'à attendre d'être au bon endroit. Romain est concentré comme il se doit. Il commence son ascenseur et je vois sa canne se plier en deux. Il fait un gros ferrage. C'st pendu. Comme d'habitude, il se prend un gros départ. Il kiff mon Roro.


Pas cintré la canne !!
Le combat dur quelques minutes. Le poisson n'est pas décidé à se laisser faire. Malgré tout il le remonte tranquillement. Il arrive à la surface. C'est une belle planche. Je prends l'épuisette et je le mets au sec.


Beau steak !!
Sur la dérive suivante c'est à mon tour de faire plier le carbone. Il m'a mis la misère celui-là. Des gros rushs, du moulinet qui hurle et les bras qui chauffent.


Encore un beau steak

 Il va falloir partir, Romain a un impératif horaire. J'annonce alors dernière dérive. Bien sûr, on est concentré comme jamais. Je sens un petit gratouillis sur le leurre. Je commence mon ascenseur et pendu. Romain m'annonce également poisson. Eh bien, on va finir en beauté par un doublé. Dans l'excitation on a même pas pris de photos.

La mer s'est calmée tout au long de la matinée et on rentre sur une mer d'huile.

Une belle matinée de pêche
 
 Conclusion :

Les bars commencent à arriver au petit large. Dans moins d'un mois, ils seront à la côte. La température de l'eau n'a pas encore atteint le 12 degrés.

On s'est bien marré toute la matinée. Romain a, je l'espère, compris la technique de l'ascenseur. Il ne lui reste plus qu'à la mettre en pratique sur son nouveau bateau.


Le leurre du jour :

Je sortirai deux leurres de lot. Tout d'abord le Fire Eel de chez Delalande ensuite le Magic Eel de chez Sakura.