Pages

lundi 1 février 2016

A la recherche des lieus jaunes

Départ dimanche pour une sortie avec Christophe et Vincent. Vincent est un fidèle lecteur du blog. Il habite dans les côtes d'Armor. C'est tout naturellement que nous avons pris contact pour faire une sortie ensemble. On se donne rendez vous à la cale à 9h30. Mes coéquipiers sont à l'heure. Après avoir chargé le matériel à bord, c'est parti pour les plateaux du petit large.

Bien sur en chemin, on papote et on apprend un peu à se connaitre. On parle de pêche bien évidement mais ça on s'en serait douté. Vincent a débuté la pêche en mer il y a pas si longtemps. Je me remémore cette époque ou je péchais principalement des maquereaux, des seiches et exceptionnellement un bar ou un lieu.  
 
Après une vingtaine de minutes de navigation, je place le bateau sur un de mes spots du petit large. Vient la dur épreuve du choix du leurre. Christophe monte un Nitro Bold Shad 180 tête de 80 gr, Vincent, quant à lui choisi un Black Minnow 160 marron tête de 60 gr et pour ma part ce sera un Nitro Shad tête de 55 gr.

Le vent contrarie notre première dérive. Je n'arrive pas à passer sur le point déjà marqué. Je parviens tout de même à prendre un grosse vieille commune. Elle a une robe rouge marron du plus belle effet.
 
C'est Vincent qui va nous faire un  festival. Il va prendre 4 vieilles communes coup sur coup. Au moins on peut dire qu'il est bien au fond. Le frein ne chante pas pourtant ceux sont de jolis poissons. Je me permets de regarder les réglages de son moulinet. Pour tout dire, le frein est complètement serré. Je lui explique les réglages que j'effectue afin de ne pas casser au premier coup de tête. C'est un miracle que sa tresse n'ait pas rompu. Il m'indique qu'il n'utilise pas de fluoro carbone sur son bas de ligne. Quand on connait la fragilité de la tresse à l'abrasion sur un caillou ou même un coquillage sur le fond.
 
Je conseille à tout le monde de mettre un bas de ligne en fluoro carbone. Pour plusieurs raisons. La première, le fluoro résiste bien à l'abrasion. La deuxième c'est pour la discrétion. Le fluoro est invisible sous l'eau. De plus, il ne vibre pas contrairement à la tresse. Vient ensuite la longueur de bas de ligne en fluoro. En ce qui me concerne, en vertical entre 1 et 2 mètres. Pour la traction et la volée entre 3 et 4 mètres. Ce sont mes réglages. Chacun fait comme bon lui semble.
 
Pour les nœuds de raccord j'en utilise plusieurs. Le meilleur à mon sens mais demandera un peu de doigté le FG. C'est le plus solide avec 90% de résistance linéaire.  lien pour la vidéo
 
Ensuite le Peixet qui est assez simple à réaliser. L'inconvénient de ce nœud c'est son épaisseur. il est solide avec 75% de résistance linéaire lien pour la vidéo
 
Le dernier que j'utilise c'est le nœud de chirurgien. Le plus facile à réaliser. On peut même le faire les yeux fermés. Il est très costaud comme ces prédécesseurs. L'inconvénient c'est qu'il est épais (peut mal passé dans les anneaux fins).  Vous trouverez des tutoriels vidéo sur internet. C'est le moins solide avec 65% de résistance linéaire lien pour la vidéo
 
J'arrive à faire le premier lieu de la journée. C'est pas une bête de concours mais il fait vraiment plaisir.
 
C'est l'heure de faire une pause déjeuné. Je vais revoir la stratégie pour essayer de trouver des lieux jaunes un peu plus nombreux.
 
Je change radicalement de secteur. J'ai pris le combiné sondeur, gps de Christophe, le mien étant de retour chez le fabriquant (encore sous garantie).
 
Bien sur, je n'ai pas mes points mais ceux de Christophe. Il est vrai que j'ai renommé mes points qui me permet d'un coup d'œil de choisir les points à prospecter en fonction du coefficient de marée, de l'heure marée et le type de poissons.
 
J'arrive tout de même à les trouver. De plus, ils sont actifs. Vincent et moi faisons un doublé. Je n'ai pas de photos, le photographe (Christophe) a fait tomber son téléphone à l'eau. Il l'avais mis dans sa poche arrière et en s'asseyant, il a glissé  :-(
 
Je replace la dérive, Vincent, qui pêche toujours avec le même Black Minnow, fait un lieu jaune. Christophe  fait la technique de l'ascenseur et bingo attelé par un lieu jaune.
 
Ce sera la seule photo de la journée.
 
 
Il est 15h30, après encore quelques lieus jaunes de taille modeste, repartis immédiatement à l'eau, je décide de rentrer à la maison.

Conclusion :
Vincent qui était venu avec l'idée de voir la technique de l'ascenseur, nous a mis la misère. La chance du débutant, pas du tout les lieus n'étaient pas réceptifs à la technique de l'ascenseur . Il a pratiqué un pêche à gratter, décollant son leurre de temps à autre. Il a pris la plupart de ses poissons à la descente du leurre, toujours proche du fond. La température de l'eau a surement eu une influence. Encore une belle rencontre sur le Lodenann !!

Le leurre du jour :
Incontestablement le Black Minnow marron avec sa tête plombée de 60 gr. C'est vraiment le leurre qui peut décider les poissons un peu amorphes.