Pages

Grauvell

Grauvell

jeudi 26 juillet 2018

Les Pagres au Madai et Tenya


Le plus beau Pagre de la journée


J'organise une sortie entre copains. Gilles, Christophe et Kevin m'accompagnent pour cette sortie prospection. Je cible une espèce bien particulière, le Pagre (Pagrus Pagrus). Depuis que je l'ai péché l'année dernière aux Roches Douvres, ce poisson me fascine. C'est un formidable combattant. Pagrus est le nom latin de ce poisson qui peut être traduit par vorace.

Après avoir de nombreuses fait de nombreuses recherches sur internet pour connaitre son habitat,son mode vie, son alimentation, .... J'ai commencé par étudier les cartes marines à la maison. J'ai reçu de nombreux conseils par différents passionnés. Valentin et Thierry m'ont mis sur la voie pour le choix des différents leurres et leurs animations.

Fort de tout ça maintenant il ne reste plus qu'à chercher. Patience et persévérance sont les deux mamelles du pêcheur !!

On part donc sur les points que j'ai repéré sur les cartes marines. J'ai prévenu mes coéquipiers du jour que ce sera surement difficile mais pas impossible.

Après une demi heure de route nous voila sur le premier point. Je me place un peu au hasard. Gilles, Kevin et Christophe mettent un madai, pour ma part je mets un tenya. On décide de mettre un morceau d'appat (gambas crues) sauf Christophe qui laisse son madai sans nourriture.Il y a 30 mètres de fond.

On est calé au fond depuis 5 minutes et on prends tous des touches sauf Christophe. Après plusieurs ferrage dans le vide, c'est Gilles qui fait la première dorade grise.  

Dorade grise au Madai

Je replace la dérive. On laisse nos leurres au fond en prenant soin de ne pas trop gratter le fond. C'est même un peu difficile de ne pas faire d'animation. Je m'autorise à faire quelques mouvements de scion très lentement. Les dorades grises viennent rapidement sur nos leurres. Elles arrivent à nous dépouiller nos crevettes avec une dextérité déconcertante. On ne compte plus le nombre de louper. Ça ferre dans le vide sans arrêt. C'est la qu'on voit que la technique reste à affiner.

Christophe ne fait pas de bruit quand tout à coup, je vois sa canne pliée en deux. Il me semble que c'est un beau poisson. Je relève rapidement ma ligne pour prendre l'épuisette. Le combat dure. Le poisson ne rend pas les armes au contraire, il donne des coups de tête violent. C'est un sparidé de bel taille. J'observe sous le bateau pour tenter de voir une silhouette. Je commence à appercevoir une forme sous le bateau. C'est un pagre. Il fait des départ de droite à gauche. Quel fabuleux combattant. Christophe est hyper concentré. Il arrive en surface.Je le mets à l'épuisette rapidement. C'est un pagre de 40 cm.

Christophe avec le pagre, Kevin en arrière plan montrant le madai
Enfin, j'ai trouvé un spot à pagre depuis le temps que je le cherchais. J'en ai pasé du temps sur l'eau à la recherche de ce poisson. Ce n'est pas un monstre mais quel combattant. Je n'ose même pas imaginer quelle puissance dégage un pagre de 3 ou 4 kilos.

Après quelques dérives et quelques dorades grises, je me décide d'aller sur une autre zone.

 J'observe les courants. je tente de comprendre le plan d'eau. Je me place de manière à passer non loin d'une cassure. Je trouve une belle veine de courant. C'est un véritable autoroute à poisson. Le petits poissons se faisant emporter par ces courants pendant que les gros poissos attendent que la nourriture soit à porter pour les manger.

Le bateau est placé, il ne reste plus qu'a mettre nos lignes à l'eau. Le fond est plutôt propre. Je scrute le sondeur et je commence à voir la fameuse cassure. Il descend doucement  de 25 à 35 mètres. Je relache régulièrement ma tresse pour coller le plus possible avec le relief. Tout à coup, je prends une grosse cartouche. Je suis un peu surpris mais je parviens à ferrer dans le fraction de seconde qui suit. Le poisson me fait un gros départ pourtant il  me parait pas très lourd. C'est des coups de tête de sparidés. Il n'est pas décidé à monter, quelle défense !!!.

Le voila sous le bateau, c'est un pagre. Je vois ses reflets rose, l'eau est extrèmement clair. Kevin prend l'épuisette et le met au sec. C'est un poisson de 39 cm.

Le capitaine est heureux

Je suis aux anges. Il en aura fallu des sorties pour parvenir à les trouver. En fait, je pense que c'est la technique que je ne comprenais pas.

Sur les dérives suivantes un nombre de touches impressionnantes typique de la dorade grise. Chacun y va de sa dorade grise. Pas de gros spécimen mais une quantité impressionnante.


Kevin

Kevin fait ses poissons avec sa canne à truite. Il faut dire que c'est un passionné de pêche en float tube principalement en rivière et lac. Malheureusement après avoir flirté avec le fond, il casse. Il prend sa canne casting. Bien lui en pris puisqu'il fait un joli pagre sur la dérive suivante.

Premier pagre pour Kevin

Le temps de décrocher le poisson, je vois une belle détection au fond jus. Je préviens tout le monde. Le fond remonte fort. En remontant son leurre pour ne pas accrocher le fond, Gilles est attelé. Ce n'est pas la défense du pagre. Il remonte tranquillement un bar de 45 cm. Le madai est un leurre qui prend tout type de poisson.



Bar de 45 cm

Release
Je décide de changer de spot pour aller prospecter une autre zone. Elle ressemble à celle que l'on vient de pêcher.

Le courant commence à faiblir. Je passe sur un spot à lieus jaunes. On change de leurre pour mettre des slugs. Après quelques dérives Christophe et Kevin font des petits tacauds. 

Du coup je préfère changer de zone pour essayer de trouver un nouveau spot à pagre. Après une dizaine de minutes nous voila arrivés. Je place le bateau au petit bonheur la chance. On change nos leurres pour remettre les madaï.

Je suis le dernier à mettre ma ligne à l'eau. Je laisse filer la tresse. Je n'ai même pas le temps d'arriver au fond que je suis attelé. Gros départ avec de petit coup de tête. C'est un sparidé et vu le combat, je pense à un pagre. Il arrive sous le bateau et je confire que c'est bien un pagre. Il arrive en surface mais l'épuisette n'est pas prête. Ce qui devait arriver arriva, le poisson se décroche au bord du bateau. Malgré cela, je suis fou de joie. Je viens de trouver un nouveau spot à pagre. La configuration du fond est assez proche du spot précédent. Et dire que je connais plein de spot qui sont dans la même configuration. 

Je me replace pour tenter de valider le point. C'est Gilles qui fait un joli pagre de 42 cm. C'est son premier. Il détient le record du bateau.

Premier pagre pour Gilles
les dérives se suivent mais ne se ressemblent pas. Plus aucune touche. Je me déplace d'une centaine de mètres. Kevin et moi faisons un doublé de dorades grises.

Dorade grise pour Kevin
On fait quelques dorades grises chacun. Le temps passe vite. Même si on ne prend pas un poisson à chaque fois, au moins on a des touches sans arrêt.

Kevin fait le dernier pagre de la journée à 1 cm du record du bateau.


On voit bien le madaï



Pagre breton

Il est maintenant temps de rentrer. Moi qui me moquait des madaï de Kevin (Wasabi de chez Hart) qui ne pèchent pas, je tournerai ma langue sept fois dans ma bouche la prochaine fois.

Conclusion :

Tout d'abord une belle fenêtre météo qui nous permit de faire cette sortie entre copains. 

Le travail de prospection est toujours aussi valorisant surtout lorque l'on trouve les poissons. Un grand merci à tous ceux qui m'ont donné des astuces pour pêcher ce fabuleux poisson. La technique est assez particulière. Je suis loin de la maitriser mais je commence à comprendre bien des choses. Je valide tout cela. Je vous ferai un petit topo la dessus.

Je ne regrette pas toutes les heures passées sur l'eau à la recherche de ce magnifique poisson. Mes prochains défis seront de trouver des émissoles et des dorades royales.

Les leurres du jour :

Une mention spéciale 
              - Madaï Hart shirmp en 75 gr toutes couleurs confondues.
              - Madaï Hayabusa free slide doré 56 gr.
Le Candy Shirmp de chez Fiiish en orange.
Le Wasabi de chez Hart couleur orange et vert en 80 gr et 120 gr.

Vous trouvrez ces artiches chez Valentin (Ac'scion pêche).

Matériel Utilisé :

Canne :
      - Smith Dragonbait 72H                                   2,18 m              Puissance 7-40 g
      - Rod House 706 IM Blank North Fork           2,20 m              Puissance 10-40 g
      - Grauvel Tecklon Royal 702                           2.10 m              Puissance 8-30 gr
Moulinet ;
      - Shimano Stradic 4000 Ci4 FBXG
      - Shimano Exage 4000
Tresse : Power Pro 9 kg rouge
Fluoro carbone 28 centième
Bateau : 3D Tender 550 Patrol
Combiné : Mc technologie Lowrance ELITE 9 TI,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne vous privez pas de laisser un commentaire et en plus ça me fera plaisir !!!