Pages

mardi 17 mars 2015

Le Jig, c'est fantastique !!

De longue date, J'avais proposé à Valentin d'Ac'scion pêche de venir faire une partie de pêche au semi large à la recherche des lieus jaunes. Nous avons convenu au vu de la météo une sortie dimanche dernier. La météo est géniale. Pas de vent, un grand soleil et une mer plate, tous les ingrédients pour passer une bonne journée. Néanmoins, j'ai un peu la pression. Le poisson sera t-il au rendez vous?

Nous sommes quatre pêcheurs prêt à en découdre. Valentin et son copain David, Juju et moi. David et Valentin sont parés pour affronter les grands froids, Juju et moi arborons le tee shirt Lodennan.
 
Ce sera donc la "Team Lodennan" contre la "Team Ac sc'ion pêche".
 
Ca chambre pas mal sur le bateau. L'ambiance est à la rigolade.
 
Valentin m'annonce la couleur, aujourd'hui il va essayer toute sa panoplie de Jig armés de ses assist hooks home made (fait maison). Le montage est très soigné. De plus, ils sont parfaitement adaptés au Jig.
 
Je choisi un spot qui m'a souri ces derniers temps. Après quelques dérives infructueuses, Valentin parvient tout de même à sortir le premier lieu jaune (50 cm) de la journée. Je lui emboite le pas sur la dérive suivante avec un lieu de (45 cm reparti à l'eau).
 
Je propose à David et  Valentin un cours accéléré sur le fonctionnement du combiné GPS/sondeur. Je leur montre également ma technique de pêche en verticale.

Valentin repère un dauphin qui est sur le dos. Nous allons voir. Nous constatons qu'il est mort. Nous avons de la peine de le voir ainsi.
 
Du coup, je change radicalement de coin. Le spot est beaucoup plus accidenté. David et Juju vont y laisser quelques leurres. Je profite pour leur montrer le nœud de Palomar qui relie le fluoro à l'agrafe. C'est à mon sens le meilleur nœud de sa catégorie. La force de rupture de ce nœud est entre 95 et 100%. Il est en plus très simple à réaliser.
 
Je n'arrive pas à localiser les poissons. Les dérives s'enchainent sans sortir le moindre poisson. Il temps de casser la croûte. On reverra après la pause la stratégie a adopter. Le vent se lève, on remet les blousons. Mais qui a ouvert la fenêtre !!!

Le courant commence à reprendre. Je retourne sur les points du matin. J'ai l'intime conviction que les poissons sont la. Je me fie à mon instinct.

Valentin reste également sur sa stratégie, des jigs encore et toujours. A partir de ce moment il va faire la différence. En début de montante, il va enchainer les prises. De beaux poissons au vu de la courbure de sa canne mais malheureusement sa tresse étant un peu fatiguée (c'est toujours le cordonnier le plus mal chaussé), il va casser. J'avoue que le deuxième c'est un peu de ma faute. Nos lignes se sont emmêlées. Le frottement aura eu raison de la sienne. 
 
Sur une dérive, je regarde le sondeur. Je vois une belle cassure. J'averti tout le monde qu'il va falloir étre attentif. Je n'ai pas le temps de finir ma phrase que Valentin est attelé. Je demande à tout le monde de remonter lentement le leurre en pratiquant la technique de l'ascenseur. Daid est aussi attelé, puis c'est Juju et moi. C'est le premier quadruplé sur le Lodennan. Valentin casse. Il est donc disponible pour gérer l'épuisette. David fait un lieu jaune de 67 cm, Juju un de 57 cm et moi un steak de 71 cm.



David a la banane
 
Steak
Je note que le Jig de Valentin a été le premier à être en action. Je l'ai observé toute la journée. Il anime son jig tout doucement avec des pauses de plusieurs secondes. Je pensais, à tord, qu'il fallait lui faire de grosse animation. Je vais revoir mon jugement sur les jigs et revoir mes animations.
 
C'est l'euphorie dans le bateau. après la séance photo, je replace le bateau sur la dérive. David est un peu pâle et il ne discute plus. c'est un signe!! La houle aura eu raison de lui. Je décide donc de rentrer pour ne pas gâcher cette bonne journée.
 
Sur le chemin du retour il parvient tout de même à reprendre des couleurs. Un petit moment de faiblesse.
 
Conclusion :
 
 Super journée pleine de partage. Je n'aurai qu'un mot ; à refaire. On a passé une journée sous le signe de la bonne humeur. Je me suis bien marré.

Je vais commencer par mettre des jigs dans ma boite de pêche. Ils peuvent faire la différence dans des moments ou les autres leurres ne fonctionnent pas.

Pour ma part je suis resté très classic : Crazy Sand Eel (22 cm) et Nitro shad bleu 150 avec des têtes plombées de 50 à 80 grammes.

On a fait une dizaine de poissons sur toute la journée à quatre. La renverse de courant aura été la plus productive. Après avoir discuter avec quelques pêcheurs, on s'en sort pas trop mal. Il va falloir attendre un encore un  peu pour aller taquiner le bar.

La team Lodennan et la Team Ac'scion pêche se quitte sur un match nul. Il faudra prévoir une autre confrontation.

Nous avons pêcher à quatre sur le bateau sans problème (quelques emmêlements). Le 3D tender 550 patrol a une grande habitabilité et chacun y a trouvé sa place.