Pages

Grauvell

Grauvell

vendredi 13 décembre 2013

Fin du bar, début du lieu

Le bateau sort de révision et je dispose de mon après midi pour aller le tester. J'invite Pierre pour une partie de pêche au petit large. Départ de la cale de Paimpol à 12 h 30 en direction des plateaux rocheux du petit large. 

Les conditions météos sont bonnes avec un vent de sud de 10 nœuds, un grand soleil et un ciel d'un bleu azur (air à 12° et l'eau à 10°). Je me rappelle être sorti en mer avec le fiston l'année dernière et les conditions étaient identiques sauf que la semaine suivante il neigeait. Sur le chemin, nous croisons de nombreuses bernaches et des guillemots de troïl.


Guillemot de troïl ; Pingouin breton !
Bernache cravant

Il est essentiel de bien positionner le bateau pour aborder parfaitement la zone de pêche. En général, je fais une première dérive pour voir le trajet suivi par le bateau. Je réajuste ma position initiale en prenant en compte les différents paramètres (vent, courant, heure de la marée). Le placement est très important et sur certains postes, à 15 mètres près, on ne prend pas de poissons.

Lorsque l'on replace le bateau, il faut prendre soin de ne pas repasser sur le spot et faire un détour afin de ne pas effrayer le poisson. Le son se propage bien mieux dans l'eau que dans l'air. Il faut bien reconnaître que le GPS avec lecteur de carte a révolutionné notre approche des spots.

Passer de la théorie à la pratique, c'est plus compliqué que ça n'y parait. Je commence toujours ma partie de pêche par un point sur le GPS. J'essaie d'intégrer le plus de similitudes possible entre les conditions du jour et celles déjà rencontrées. En fin de partie de pêche ou si le poisson ne mord pas, je passe un peu de temps à la recherche de nouveaux points.

Le travail commence à la maison par l'étude des cartes marines. Pour cela, je vais sur le site de Navicom


Copie d'écran du site
J'essaye de repérer les coins propices (tête de roche, nature du fond, ....). Ces cartes sont une mine d'informations. Les cartes du Shom sont accessibles sur le site Géoportail

Copie d'écran du site

Certains coins pêchent mieux à la montante voir même deux heures après le bas de l'eau, d'autre ne sont pas bon par vent d'est ou encore lorsque le coefficient dépasse 70, ... Il devient alors indispensable de tenir un carnet de pêche ou l'on note l'heure de la prise, la date, l'endroit, les conditions climatiques (direction et force du vent, température et couleur de l'eau, le ciel, ...). On trouve sur le net différents logiciels gratuits (J'utilise Fishing). 

Passons au compte rendu de la journée de jeudi. Je place le bateau en amont du rocher de façon à passer correctement sur le point. Pas de détection au sondeur nous ferons un deuxième passage sans résultat. On change de zone pour aller une centaine de mètres plus loin. Le sondeur m'indique la présence de poissons devant le caillou. La deuxième dérive me permet de prendre un lieu jaune (46 cm). Les dérives suivantes ne donnerons rien hormis quelques attaques. J'en conclu que les poissons sont trop petits.

Nous changeons de coin. Pierre prend une joli vieille (50 cm) qui aura livré un superbe combat. 

Nous nous déplaçons et je prends un joli lieu (60 cm) sur un Nitro Bold Shad 180 orange  avec une tête plombée de 50 grammes. J'anime le leurre au raz du fond et je remonte le leurre à mi profondeur. C'est souvent à ce moment que le leurre se fait attaquer. Sur la dérive suivante, Pierre fera de nouveau une vieille.

C'est l'étale de marée haute et nous profitons pour prendre un cappuccino et des petits gâteaux. 

Après la pause, je décide d'aller prospecter un caillou un peu plus au large. Sur la première dérive, Pierre attrape un lieu jaune (45 cm) au black minnow bleu 160. Je lui emboîte le pas avec sensiblement le même (44 cm). Je marque le point sur le GPS. Les dérives suivantes ne donnerons rien.

On se déplace de nouveau quelques centaines de mètres plus loin et je fais un lieu (42 cm) toujours sur du black minnow 160 bleu 60 grammes.

Il est temps de rentrer à Paimpol, la nuit commence à tomber.

En conclusion :  Une météo clémente, en ce mois de décembre,  avec un grand soleil qui nous a fait tomber le manteau par moment. Un seul joli poisson mais qu'importe, le principal était de passer un bon moment sur l'eau. Promis Pierre, tu finiras par prendre "un steak" (lieu de plus de 70 cm). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ne vous privez pas de laisser un commentaire et en plus ça me fera plaisir !!!