Pages

mardi 5 juillet 2016

Sortie voilier mouvementée

Samedi, une sortie en mer mais pas pour aller à la pêche. La solitaire du figaro est de passage à Paimpol. C'est l'occasion de sortir le voilier et le semi-rigide. De toute façon, le vent est beaucoup trop fort pour aller sur les plateaux du semi-large. Les enfants se sont levés de bonne heure pour aller faire de la voile. Mes nièces vont les accompagner. Quant à nous nous allons les rejoindre en semi-rigide pour partager le casse-croute.


l'Hirondelle sous voile (la semaine passée)
A 9h30, ma fille m'appelle, le safran est cassé. Ni une ni deux, je pars immédiatement avec le Semi-rigide. Entre-temps, les voiles sont affalées. Le bateau est à l'ancre. Je les rejoins sur zone en moins d'une demi-heure. Tout le monde va bien.

Arrivée des sauveteurs

 Je les trouve en train de prendre un café et déguster un pain au chocolat (Loulou, ce n'est pas une chocolatine !!).


Plus de safran mais toujours le sourire
Après une analyse vite faite, le safran est cassé en deux, au-dessus de la ligne de flottaison. La navigation retour va se faire avec le moteur hors-bord. Le bateau est  manœuvrant. Je vais les accompagner jusqu'à Saint Riom.

Loulou à la barre


Une fois le bateau mis en sécurité au mouillage, je vais chercher mon épouse et ma belle-sœur.

Du coup, je n'ai pas pris ma canne à pêche. C'est dommage, j'ai vu quelques bars sautés devant le bateau.

Le soleil commence à faire son apparition. On est un peu à l'abri du vent. Tout c'est bien passé, l'équipage a été parfait. C'est l'heure de se restaurer.

Qui a dit qu'il ne fait pas beau en Bretagne !!
Après avoir passé un bon moment à l'ancre, il est temps de rentrer. Je vais les accompagner jusqu'au port de Paimpol. En chemin quelques vieux gréements se rendent également dans la baie de Paimpol pour le départ de la Solitaire du Figaro Bompard.


La Nébuleuse
Toutes voiles dehors
Passage dans le chenal de Saint Riom

 
L'Etoile Moleine


La force tranquille




Candice à la manœuvre, Sylvie à la photo

Bateau du Lycée Maritime de Paimpol - Pierre Loti
Armada des bateaux de la solitaire du Figaro
Retour au port sans encombre



Conclusion :

Une bien belle journée au final même si elle a mal commencé. Juju a tellement fait pour ce projet de rénovation du voilier que je suis un peu déçu pour elle. Elle nous tous remis le pied à l'étriller pour que ce projet, qu'on avait dans les cartons, se concrétise.

Je suis quitte pour refaire un safran. Sans le côtes, ça risque d'être un peu compliqué.